Menus déroulants Compteur pour tout le site Dôme acoustique, la conception des enceintes acoustique : 8 586 586 --- Nombre actuel de lecteurs : 19

image121-4.jpg


Remarques

Mise à jour : 2012-03-11.


Vous êtes nombreux a me demander un plan de l'enceinte lorsque je vous fourni une image de la simulation.
Pourtant avec le calcul de l'évent il y a les côtes des planches à utiliser, les côtes internes et externes de l'enceinte.
Je ne ferai pas un plan spécifique pour chacun d'entre vous.
Je vais me contenter, avec une vue en 3D, de vous montrer la relation entre les tableaux et l'enceinte finie en 3D.

Peu importe que l'enceinte fasse 15 cm de large ou 75 cm. Les proportions sont les mêmes.
Peu importe que le haut-parleur fasse 10 cm ou 46 cm s'il rentre dans la face avant.
Peu importe qu'il y ai un ou plusieurs évents s'ils rentrent aussi dans la face avant.

Mon calcul automatique prend en compte le volume des évents et de l'aimant du haut-parleur.
Sauf besoin particulier que je sais aussi intégrer, mon calcul par défaut vous conviendra.
Les besoins particuliers seront expliqués dans le chapitre Personnalisation de la réalisation.



Réalisation enceinte de sono

Mise à jour : 2011-08-05.


Si vous arrivez dans ce chapitre via un forum, vous devez me fournir une adresse courriel pour que je puisse vous envoyer l'image de la simulation et du calcul ci-dessous paramétré pour votre cas.
C'est dans cette image que vous trouverez les côtes de l'enceinte en relation avec le plan.
Si ce n'est pas parfaitement clair, demandez moi les modifications, vous aurez les remerciements de tout les autres utilisateurs.

En sono les haut-parleurs doivent être protégé par une grille.
Nous allons partir d'une enceinte plus large que profonde, et ajouter un déport de la face avant.
Ce déport permet d'avoir 4 cotés en bois autour de la grille, le haut-parleur étant légèrement enfoncé.

image103.jpg

Le seul paramètre qui change par rapport au tableur précédente est le déport de la face avant case F31.
Les côtes calculées de 4 panneaux, cotés D et G, Dessus et Dessous sont aussi modifiées.
Un déport de 3 a 4 cm convient dans tout les cas.

Profondeur et largeur intérieur sont inversés.

Les côtes des faces avant et arrière sont cases F42 et G42.
Les côtes des cotés D et G sont cases F43 et G43.
Les côtes du dessus et dessous sont cases F44 et G44.
La face avant est enfoncée, côte case F31.

Nombre d'évents case  D5.
Diamètre extérieur de l'évent case D7. C'est du tube de chez "leroy-casto-brico-merlin-marché-rama" la plupart du temps.
Longueur de l'évent case D13.

Pour moi il ne manque pas d'infos pour la réalisation.

Si les côtes sont affichées en mm au lieu des cm, c'est que je n'ai pas fait afficher la bonne unité tout simplement.
C'est sans importance, les bonnes côtes sont dans l'image.

image104.jpg

Début du montage, avec les côtes des panneaux tel que les donne la simulation.
C'est un cas particulier : la largeur des cotés et du fond sont identiques à 1 mm près, je comprends mieux ceux qui ont du mal à s'y retrouver. Un déport de 2.9 cm aurait été préférable...

image324.jpg

Tracé de la face avant :
Je ne propose rien de pré calculé.
Ce n'est pas la même disposition s'il y a une compression avec pavillon, ou si c'est un simple caisson de graves.
Que vous manque t'il ?

image105.jpg

Ne faites pas ce déport en HI-FI, les rebords ne sont pas bons pour le son, ils créent des réflexion parasites.
En sono, la protection des haut-parleurs est primordiale, et les compromis sont nécessaires pour y arriver.
La grille est fixée sur 4 cales triangulaires placées dans les angles. Si nécessaire, ajoutez d'autres cales au milieu de la face avant.

Attention au déport avec un évent rectangulaire : Mise au point à l'écoute indispensable.



Personnalisation de la réalisation

Mise à jour : 2012-03-11.


Vous voulez faire la réalisation dans une épaisseur particulière ?
Vous avez le choix de l'épaisseur des planches, de la face avant au niveau du HP et de l'évent.
Par contre, si vous voulez faire des panneaux dans deux épaisseurs différentes, indiquez moi l'épaisseur totale, et il faudra calculer vous même les dimensions de chaque panneau.

Vous voulez ajouter un médium dans le volume ?
Vous avez la possibilité d'ajouter un volume supplémentaire, c'est la solution à utiliser.
Ne marche pas avec les plans automatique.

Votre filtre est volumineux ?
Vous avez la possibilité d'ajouter un volume supplémentaire, c'est la solution à utiliser.
Ne marche pas avec les plans automatique.

Les proportions ne vous plaise pas ?
Il y a un choix assez important de proportions, et je peux ajouter les votre.
Attention aux résonances interne de l'enceinte, tout vos souhaits ne sont pas forcément idéals

Vous voulez ajouter un résonateur ? La planche et l'évent interne sont un "volume ajouté"..
Idem pour des tasseaux de renfort.
Vous avez la possibilité d'ajouter un volume supplémentaire, c'est la solution à utiliser.
Ne marche pas avec les plans automatique.
(Le plan ci dessous ne correspond pas exactement aux planches calculées, mais il illustre bien le résonateur et le tasseaux).

Tous les volumes supplémentaires rentrent dans une seule case, faites en la somme.

image122.jpg

Autre cas.
Je n'ai certainement pas pensé à tout. Écrivez moi.
Si le cas est général et concerne tout le monde il sera ajouté purement et simplement.

Si vous voulez une personnalisation complète, je ne propose que les plans automatiques, avec les limites qui vont avec.
Je rajouterai un jour ou l'autre le volume supplémentaire dans les plans automatiques


Exemple 1 : (Je n'assure plus ce service.)

Cotation panneau par panneau.
Face avant pour une enceinte de sono, avec 2 HP de 31 cm, une compression + pavillon 2", et deux évents.
Le diamètre des 2 trous des HP est a relever sur les HP, le diamètre des 2 trous d'évents est de 100 mm.

image602.png

Exemple 2 : (Je n'assure plus ce service).

Cotation directement sur le dessin 3D des côtes extérieures, les deux panneaux de coté, et les deux panneaux de dessus / dessous sont cotés.

image603.png



Réalisation pratique d'une enceinte

Mise à jour : 2014-05-27.


Le MDF:

Un PDF en Français sur le MDF.
Points de vente.


Le CTP:

Manuel du contreplaqué Finlandais.


Clous, colle et vis :

Il y a trois technique de montage, cloué, collé et vissé.

Les enceintes du commerce sont collées. Avec les colles actuelles, il n'y a aucun problèmes. Mais il faut de grands serre-joints pour maintenir les planches entre elles pendant les 24 Heures de prise de la colle.

J'ai réalisé par le passé des enceintes juste clouées. A chaque déplacement des enceintes, je devais prendre le marteau pour remettre les planches en place. Je vous déconseille fortement cette solution.

Des planches bien vissées ne bougent plus. C'est un peu plus long à faire, mais c'est un montage fiable. Attention, les vis doivent être choisies en fonction de l'épaisseur du bois. D'autre part, il est beaucoup plus facile de visser des planches épaisses.

  • A 22 mm et au dessus, cela marche tout seul.

  • 19 mm demande un peu de soin.

  • 16 mm demande une bonne précision de perçage et d'équerrage.

  • En dessous de 16 mm, je jette l'éponge...

La solution que j'utilise est le collé vissé, avec une vis tout les 15 cm environ. Ce sont les vis qui tiennent les panneaux pendant la prise de la colle. Au bout de 24 heures, je ne sais pas ce qui tient le plus entre la colle et les vis.

Les vis sont des vis cruciformes, 4.5x45 ou 5x50 pour des panneaux de 22 mm d'épaisseur. Ne comptez pas les serrer avec une visseuse sur batterie, le couple n'est pas suffisant.
J'ai un bon vieux vilebrequin qui reçoit un embout de vissage. Pas d'ampoule. Je commence à la visseuse, et je serre au vilebrequin.


AGLO de 22 mm :

Par FV :

AGGLO DE 22 mm coupé pas cher.
A croire que c'est la crise, il n'y a nul part de l'agglo de 22mm à la coupe. Il faut attendre 2 à 3 semaines.
Astuce, faire un scandale au près du chef de rayon et on vous coupe de l'agglo de 22mm en plaques à emboîter au prix de 5,25 €/m2 au lieu de 11,50 €/m2 à la coupe et on vous laisse les chutes.
Merci la crise.


Préparation des planches :

La face avant est plaquée sur les cotés, le dessus et le dessous. Il y aura des vis sur les quatre cotés.

La préparation consiste :

  • A tracer un trait à la moitié de l'épaisseur de la planche sur les quatre cotés.

  • A repérer la position de chaque vis avec un trait perpendiculaire.

  • A percer tous les trous de vis au diamètre 5 m ou 5.5 mm.

  • A faire les fraisures à 90° pour noyer les tête de vis.

image124.jpg

Avec des panneaux de 22 m d'épaisseur, le trait sera à 11 m du bord en théorique, et entre 10 et 12 en pratique.

Puis votre trou ne sera pas pile sur le trait. S'il n'y avait qu'un seul trou à faire, avec du soin, il serait dans le millimètre. Avec 100 trous à percer, ils seront à 2 mm du centre théorique, donc à 8 mm du bord dans le pire des cas.

Reste à faire les fraisures pour noyer les têtes. Des vis de 5x50 font 10 mm de diamètre au sommet de la tête. Pour les noyer d'au moins 1 mm, la fraisure fera 12 mm de diamètre.
Pour peux que vous appuyez un peu trop fort sur la perceuse, ou que votre gamin passe par là, vous serez à 14 ou 15 mm de diamètre, c'est à dire 7.5 mm au rayon.

image123.jpg

Or votre trou est déjà à 8 mm du bord. Il ne reste que 0.5 mm, et nous sommes partis de planche de 22 mm d'épaisseur. Dans des planches de 25 ou 30 mm, c'est donc très confortable, à 19 mm, il faut bien faire attention, en dessous, même avec des vis moins grosses, c'est du travail d'artiste.

Si en plus de cela, votre vis commence à se visser un peu en biais, la vis peut sortir légèrement de la planche bleu. C'est tout à fait possible : elle est centrée avec du jeu dans la planche rose, donc un peu en biais, et vous lui mettez un bon coup de marteau pour commencer à la faire prendre dans la planche bleu. Ensuite elle suit la direction prise au départ.

Sur le dessin, la vis se trouve à 25 mm du coté de la planche. Je vous déconseille dans l'aglo de descendre à moins de 50 mm du coté, vous risquez d'éclater le bord de la planche. Là encore, le risque est moindre dans des planches épaisses.

Enfin, dans la médite, il faudra certainement percer un trou de 1 ou 2 mm, à essayer en pratique, dans la planche bleue. Vous n'arriverez pas à visser la vis si vous ne le faites pas, ou alors vous capitulerez à la 10eme.

  • Les faces avant et arrière seront percées sur les 4 cotés : pour fixer les deux cotés, le dessus et le dessous.

  • Le dessus et le dessous seront percés sur les 2 cotés : pour fixer les deux cotés

  • Les cotés et la cloison interne ne sont pas percés.


jf nous fait part des points suivants :

Une remarque de "pro", à propos de la partie "assemblage" des enceintes :

Pour améliorer la précision du vissage, utilisez un "canon" de perçage :
Prendre un bout de cornière de 40mm de 20cm de long, meuler le congé entre l'intérieur des 2 ailes, percer un trou de 5 à la distance voulue du bord.
Serrer le gabarit sur la planche avec un serre joint, passer la mèche dans le trou. Vos perçages seront à une distance beaucoup plus régulière du bord.
Pour le fraisage de la tête, utiliser une fraise mèche ; c'est un poil plus cher, mais on peut choisir le diamètre. donc, si vous percez trop profond, le fraisage ne sera pas plus large.

Avec des vis genre Rocket (auto foreuse à la pointe et sous la tête, et avec une queue partiellement lisse), il n'y a plus besoin ni d'avant trou, ni de fraisage de tête.

J'ajouterai un dessin du gabarit de perçage, avec photo pratique.


Face avant :

La réalisation de cette face avant en deux parties assemblées collée clouée est un peu délicate. La face qui se voit est celle en CTP de 8 ou 10 mm. C'est cette face qui sera ajustée avec précision au haut-parleur et à l'évent. La vrai face avant en 30 mm d'épaisseur, sera ajustée dans un 2eme temps.

image127.jpg

La découpe du haut-parleur sera réalisée en utilisant le haut-parleur comme gabarit pour le tracé.

La découpe se fera à la scie sauteuse, en gardant 1 ou 2 mm pour la finition à la râpe à bois.

Percez un trou de 10 mm au bord du tracé pour passer la lame de la scie sauteuse.

La finition à la râpe se fait en gardant le haut-parleur à portée de main pour vérifier régulièrement l'ajustage.

Une fois la face avant en CTP terminée, il faut mesurer avec soin la position du centre du haut-parleur, aussi bien en horizontalement que verticalement pour tracer le cercle de montage du haut-parleur dans la vrai face avant en 30 mm d'épaisseur.

Bien sur, vous n'avez pas de compas sous la main. Moi non plus. Mais vous avez certainement une vieille enveloppe, un clou, et une paire de ciseaux.
Percez votre enveloppe avec le clou à 5 mm de 2 bords.
Puis faites au ciseaux une découpe en V sur un bord, à la cote souhaitée par rapport au trou du clou.
Pour le FOSTEX c'est 91 mm en théorie, mais 1 ou 2 mm de finition sont utile. Donc la découpe sera à 90 ou 89 mm.
Sans l'enveloppe plantez légèrement le clou dans la planche de 30 mm au centre du haut-parleur. Enlevez le, et replantez le un peu plus fort, avec l'enveloppe cette fois ci.
Il ne reste qu'a mettre un bic au fond du V de l'enveloppe, et tracer le cercle en maintenant l'enveloppe bien plate d'une main, le bic au fond du V de l'autre.
N'hésitez pas à faire deux ou trois tours pour que la trace du bic se voit bien sur la planche.

image128.jpg

Vous faites la découpe à la scie sauteuse, et la finition à la râpe à bois. 30 mm, c'est costaux...

Et vous contrôlez, le montage du haut-parleur en utilisant la face avant de 8 ou 10 mm comme gabarit de positionnement du haut-parleur.

1 mm de jeu sur le centrage interne du haut-parleur n'est pas gênant.

Pour l'évent, il faut recommencer l'opération, en se disant qu'il sera toujours possible de rajouter un joint de mastic à l'intérieur de l'enceinte, si le trou dans la planche de 30 mm est trop grand.


Fixation haut-parleur :

Il reste à faire les perçages de fixation du haut-parleur, je vous recommande d'utiliser des écrous à frapper, appelés aussi écrou à griffes. Vous les trouverez pour moins cher dans une grande surface du bricolage, votre vendeur de HP appréciera...

Là encore, il faut utiliser le haut-parleur comme gabarit, positionné par les deux face avant, l'une en 8 ou 10 mm, l'autre en 30 mm. Vous utilisez en premier un foret qui fait juste le diamètre du trou de la vis, et vous percez un trou de fixation. Vous enlevez votre haut-parleur, et vous repercez au diamètre de l'écrou à griffes. Vous enfoncez au marteau l'écrou à griffes et fixez le haut-parleur avec une vis.

Vous pouvez maintenant percer les trois autres trous simultanément, vous avez la certitude que rien ne bougera, et que les écrous tomberont en face des vis.

Je vous recommande des vis avec un 6 pans creux, appelés CHC (Cylindrique Hexagonale Creuse), et qui se serrent avec une clé à 6 pans male.
Mais si vous utilisez des vis cruciforme, faite attention au serrage. Prenez un bon livre bien épais qui ne laisse visible que la vis et le coin du saladier. Ainsi, si votre tournevis ripe, ( et il ripera ! ), c'est votre livre qui prendra le coup de tournevis et non la membrane ou la suspension. Vous tiendrez fermement le livre d'une main, et le tournevis de l'autre...

Imaginez un trou dans la suspension de votre haut-parleur tout neuf. Cela m'est arrivé, et je vous garanti que cela ne fait pas plaisir...
J'ai vu une superbe réalisation avec un HP FERTIN a excitation dont le tournevis avait ripé dans le placage. Une chance !!! C'était des vis à fente, celle qu'il ne faut pas utiliser.


Étanchéité :

La réalisation d'une enceinte vissées collées est relativement étanche par construction.
Cette étanchéité convient aussi bien pour les enceintes bass-reflex que les enceintes closes.
Les plus perfectionnistes n'hésiteront pas a ajouter un joint d'étanchéité, de type joint de baignoire, dans les angles intérieurs de l'enceintes.
Il est sur que l'enceinte doit être assez grande pour pouvoir réaliser le joint avec les bombes facilement disponibles.

Une enceinte bass-reflex doit être aussi étanche qu'une enceinte close.
Ce n'est pas parce que l'enceinte bass-reflex à un évent que nous pouvons accepter d'autres fuites ailleurs que par l'évent.
Le calcul des enceintes bass-reflex inclue un coefficient Qb, compris entre 3 et 15, de fuites parasites. Je prends 7 par défaut.

Il faut garder à l'esprit que la principale fuite d'une enceinte, c'est le haut-parleur lui même...
J'ai un éclairage "d'ambiance télé" derrière mes baffles plans, on voit la lumière a travers la suspension en tissus.
Je vous laisse imaginer l'étanchéité réelle.
Pourtant cela marche très bien et le son est bon.


Le bornier et le câblage :

Il existe dans le commerce des chouettes bornier tout fait. Ils existent en rond ou rectangulaire, à pinces, à bornes à vis ou pour fiche banane, avec deux ou 4 bornes pour le bi câblages, dorée ou pas. Bref tout ce que l'on veux.

Mais ce qui me gêne beaucoup dans ces solutions commerciales est que d'un coté on réalise des enceintes en médite de 30 mm, donc particulièrement rigide, et de l'autre on perce un trou pour mettre un bornier dont l'épaisseur de plastique n'est que de 0.8 mm au mieux...

Pour moi, un bornier du commerce est inacceptable en rigidité. Ce point est sans concession pour un bass-reflex simple. Mais ne connaissant pas les pressions qui règnent dans le résonateur, je l'applique aussi pour les bornier placés dans ce 2eme volume..

La seule connectique qui assure un contact franc dans le temps est la fiche banane. Même les bornes à vis sont a resserrer régulièrement, le cuivre s'écrase petit à petit.

Le deuxième point est que rien ne doit dépasser de la face arrière, même d'un demi millimètre. On est toujours, un jour ou l'autre, appelé à coucher les enceintes. Si les bornes dépassent, elles cassent.

Donc les fiches bananes doivent être encastrées au fond d'un trou, lui même bouché à l'intérieur par une plaque d'épaisseur identique au reste de l'enceinte.

Vous pouvez utiliser des bornes individuelles dorées, qui acceptent des fiches bananes ou du fil jusqu'a 6 mm, et qui se vissent dans des épaisseur jusqu'a 30 mm. Ref : BP-270 G chez SELECTRONIC, prix 7.5 €, que j'ai trouvé à 2.5 € chez mon vendeur du coin...

image130.jpg

Ce sont les bornes de mon baffle plan.

Il n'y a pas d'encastrement dans la plaque de fond, il n'y a pas de fond...

Les bornes sont vissées sur un tasseaux, et les fils repartent vers le tweeter.

Mais il y a encore plus simple :

  • Vous prenez des douilles banane standard 4 mm pour châssis.

  • Vous percez un trou au diamètre de la partie fileté moins 0.5 mm.

  • Vous repercez un autre trou concentrique au premier, au diamètre extérieur de la partie plastique rouge ou noir, et à la profondeur qui convient pour l'encastrement.

  • Enfin, vous enfoncez votre fiche dans la planche d'un bon coup de marteau.

C'est tout, simple et rudement efficace. Prix, 1.80 € toujours chez SELECTRONIC, il y a certainement moins cher à coté de chez vous.

N'oubliez pas que la meilleure connectique est encore un fil direct du haut-parleur à l'ampli...

Un internaute à trouvé une solution toute faites chez LEGRAND. C'est génial de simplicité.
Je n'ai pas vérifié la qualité des contacts, je ne m'en suis pas procuré.

image333.jpg image334.jpg

A ce propos, quand vous avez soudé vos câbles aux bornes du haut-parleur, ajoutez un scotch électrique qui tient les câbles contre l'aimant, et n'hésitez pas à faire deux ou trois tours de l'aimant avec votre scotch... Vos cosses du haut-parleur ne risque plus rien, c'est le scotch qui prends les contraintes du câbles.

image129.jpg

Le haut-parleur est mon ancien large bande
SIARE ALNICO de 1970 environ.

Le câble est du câble PTT 4 paires rigides,
remplacé aujourd'hui par du câble pour sono 2x2.5 mm2.

A propos de câbles, je vous conseille le câble PTT 4 à 5 paires rigides, utilisé pour le câblage ci dessus, ou du câble pour sono en 2x2.5 mm2.
Voir le chapitre Les câbles de liaisons pour les détails.


Finition :

Un lien commercial, sans aucun engagement de ma part. Je l'ai inséré pour ne pas perdre l'information...



Proportions des enceintes

Mise à jour : 2 août 2019.


De la même manière qu'une pièce d'écoute rectangulaire résonne à différentes fréquences, une enceinte rectangulaire le fait aussi. Mais pour une enceinte, la démarche sera différente.
Au lieu de positionner le haut-parleur pour éviter d'exciter certaine résonances, il faut concevoir une enceinte dont les fréquences sont suffisamment éloignées les unes des autres pour ne pas avoir de correction à faire.


Un calculateur pour trouver les meilleures proportions :

La méthode utilisée est rigoureusement la même pour pour calculer les résonances d'une pièce d'écoute. Voir l'article de la Nouvelle Revue Du Son ci-dessous.
La démarche est de ne retenir que les proportions qui étallent au maximum les fréquences de résonances. Ne pas avoir deux résonances proches qui s'ajoutent est la garantie de pouvoir amortir plus facilement les résonances étallées.
Cette méthode donne des résultats différents de ceux des livres, sans être dans les proportions interdites.

Ce calculateur reprend (reprendra) exactement le calcul qui est fait avec les outils de calculs du site. La différence est que vous n'indiquez que deux proportions, et qu'il va balayer la troisième pour trouver les minimums et les maximums sans en oublier.

Le fonctionnement est simplifié à l'extrême :

  • P1 est fixé à 1.000.
  • Vous choisissez P2 arbitrairement.
  • Vous indiquez une valeur de départ pour la recherche de P3.
  • La première valeur acceptable vous est proposée.
  • Si le graphique vous indique d'autres valeurs intéressantes que vous souhaitez retenir, modifiez la valeur de départ de P3.
  • Le calcul est limité à 2000 Hz pour une enceinte de 50 L.
    Au delà de 2000 Hz, c'est l'amortissement interne qui se charge des résonances de l'enceinte.



La position en hauteur du haut-parleur

Mise à jour : 2008-05-30.


Il y a deux méthodes :

  • Fixer la hauteur du haut-parleur arbitrairement.

  • Calculer les résonances de la pièce d'écoute pour fixer la hauteur du haut-parleur.

Je ne peux que vous conseiller la seconde méthode qui est décrite dans le chapitre : Placement optimal des enceintes dans votre pièce d'écoute.
Cette méthode ne marche que pour les pièce rectangulaire, ou assimilable à un rectangle.
Elle demande de connaître les côtes de la pièce à 1 cm prés. En cas de difficulté pour le calcul, contactez moi par courriel.

J'ai refais une fois la face avant de mes baffles plans pour positionner les larges bandes à la bonne hauteur.
Je l'ai refaite une deuxième fois pour intégrer un grave sur une face avant plus large. Je ne regrette pas ces choix.
Et connaître à l'avance le positionnement optimal des enceintes ou des baffles plans dans la pièce est aussi une bonne chose.

Pour les petites enceintes, un pied est décrit au chapitre SUPPORT.

Vous ne saurez jamais assez combien les internautes sont critiques sur les forums.
La méthode de positionnement des enceintes dans la pièce est reconnue efficace...



Résultats et point d'écoute :

Hauteur :

J'ai essayé cette méthode sur mes baffles plans.
Le haut-parleur large bande de 21 cm se trouvait trop haut de 10 cm. Le fait d'avoir positionner l'axe du haut-parleur sur la largeur et la longueur de la pièce à commencer à améliorer sérieusement la qualité d'écoute.
J'ai refait la face avant du baffle plan avec l'axe du 21 cm positionné à 81 cm du sol. Dans ces conditions, j'ai entendu de l'extrême grave qui était totalement masqué avant. La qualité du médium était aussi grandement améliorée.

Une ou plusieurs résonances de pièce crée un effet de masque sur les fréquences plus ou moins voisines.
Ne pas exciter ces résonances améliore la quantité d'informations et la définition de tout le reste du message sonore.

La limite de cette méthode concerne le volume de la pièce.
En dessous de 65 m3, il n'y a pas de solutions.
La combinaison des différentes excitations du volume d'air est telle qu'il est quasiment impossible d'arranger quoi que ce soit.
Seules des mini enceintes peuvent passer dans ce type de local.

Les enceintes de tailles plus petites seront placées en hauteur sur un pied, voir en pièce jointe.
Le pied sera réalisé spécifiquement pour votre pièce et vos enceintes, ce point est primordial.

image55.jpg

Si le positionnement du HP de graves en hauteur et largeur est assez évident, la position en longueur l'est moins.
C'est le 1/3 avant du cône du HP qui est la référence en longueur.

Le 1/3 avant est exactement la même méthode qui est utilisée pour faire un préréglage de mise en phase des HP.

image56.jpg

Mes baffles plans sont réalisés de tel sorte que le 1/3 avant du grave de 38 cm et du large bande de 21 cm soient dans le même plan vertical, pour une bonne adaptation à la pièce.
J'ai retenu par calcul deux hauteurs optimales, une pour le large bande, l'autre pour le 21 cm.

La mise en phase acoustique entre le 38 cm et le 21 cm est réalisée par un retard numérique dans le filtre actif DCX 2496.


Traitement acoustique :

Le meilleur placement du monde ne doit pas empêcher un traitement acoustique correct de la pièce :

 

Liens externes sur le sujet :



Pointes et billes

Mise à jour : 2008-07-06.


Pointes :

Je suis très étonné du prix des pointes dans le commerce. Comment peut-on arriver à vendre d'aussi petits objets aussi cher. C'est a chacun de juger en fonction de son porte monnaie, mais connaissant un peu, de part ma profession, le prix des pièces mécaniques, je peux dire sans me tromper que les marges sont extrêmement confortables...

Regardons les pointes sous l'angle résistance des matériaux. N'ayez aucune crainte, vos pointes ne risquent pas de casser. Simplement la pointe sera certainement un plat quand vous aurez posé des enceintes dessus. Quel est la taille de ce plat ?

En traction ou compression, la contrainte est la force divisée par la surface. Sigma = F / S. Dans le cas qui nous intéresse, c'est plutôt S = F / sigma. La surface s'exprime en mm2, la force en N et la contrainte en Mpa qui sont aussi des N/mm2.

Prenons une enceinte de 40 kg sur 4 pointes. Vous avez 10 kg par pointes si elles portent toutes pareille, ce qui est loin d'être une certitude. La force sur la pointe est M * G = 10 * 9.81 = 98.1 N, ce qui est a peu prés égal à 100 N.

Avec un acier doux de 250 Mpa, la surface de contact sera 100 / 250 = 0.4 mm2, c'est à dire un cercle de contact de 0.71 mm. ( S = PI * D^2 / 4 ou D = racine ( 4 * S / PI ).

Avec un acier pré traité à 1100 Mpa, qui est une solution économique pour une réalisation, la surface de contact sera 100 / 1100 = 0.091 mm2, c'est à dire un cercle de contact de 0.34 mm.

Enfin si vous prenez un excellent acier cémenté trempé à 1600 Mpa, vous aurez une surface de contact de 1600 / 100 = 0.0625 mm2, c'est à dire un cercle de contact de 0.28 mm.

Vous allez me dire que les pointes sont chromées, et que le chrome est dur en surface. C'est vrai. Mais quel est la résistance du métal en dessous ? S'il est tendre, la surface chromée ne servira à rien. Et puis entre un chrome dur de tige de piston de vérin et un chrome décor qui est juste joli, il y a aussi quelques différences.

J'ai fait l'hypothèse dans les calculs ci dessus que le plancher était d'une résistance infinie, ou que les pointes étaient en contact avec une plaque en métal de même résistance. S'il est en bois, ce n'est pas la pointe qui devient plate à l'extrémité, mais le plancher qui se creuse localement. Dans ce cas la nuance d'acier n'a plus aucune importance devant la faible résistance du bois.

Un internaute propose sur son site "Lept Audio Home Page" d'utiliser des pointes de chaussures d'athlétisme que l'on trouve pour pas cher dans les magasins de sport. Je trouve l'idée géniale : des pointes pas chère, une fixation très facile grâce à une petite astuce que je vous laisse découvrir, images a l'appui...


Billes :

Les roulements à billes en utilisent beaucoup. Elles sont dans un acier très résistant et très dur. Le contact d'une bille sur une surface plane est beaucoup plus favorable qu'une pointe, même sur un plancher en bois.

Et les charges ne sont pas si lourde que cela. Les billes en verre de votre fils conviendrons très bien.

Je vous propose le montage ci dessous qui assure une grande surface avec le sol, un calage en trois points de la billes principale, et une très grande facilité de réalisation si la boite est en bois et les billes en verre. Le prix sera très faible : quelques chutes de bois et un emprunt temporairement définitif de billes à votre fils...

image37.gif

Il y a un fond en violet, un anneaux en jaune, trois billes d'appui en vert et une bille de contact en bleu. Les 4 billes ont le même diamètre de 15 ou 20 mm environ pour des enceintes.

Quand vous poserez la charge sur la bille bleu, les trois billes verte s'enfonceront dans le bois de l'anneau et du fond et ne bougeront plus. La bille bleu est en appui sur 3 points seulement.

Si vous avez une petite plaque d'acier dur entre la bille et l'enceinte, vous aurez un contact pratiquement ponctuel et assimilable à un point ou à un très petit cercle.

Rien ne vous empêche côté enceinte de remettre 3 billes, un anneau et un fond.

Benoît l'a réalisé, en faisant l'anneau dans un tube PVC, idée particulièrement géniale et remarquablement simple. La souplesse du PVC doit permettre aux 4 billes d'être en contact et de compenser les petits défauts du sol.
Le site de Benoît POTIER

image92.gif

image94.gif

image73.jpg



Coupelles du commerce

Mise à jour : 2008-08-24.


On trouve dans le commerce, pour 250 € en diamètre 50 mm il ne faut pas avoir honte, des coupelles sphériques avec bien entendu des propriétés miraculeuses...
Je n'ai pas d'avis sur les miracles. Par contre quand un produit est vendu pour poser des enceintes, je m'interroge.

Une enceinte doit être solidarisée avec le sol : Les membranes poussent l'air, ce qui entraîne, dixit les journalistes dans les bancs d'essais, un micro recul de l'enceinte.
Si la fixation est rigide, le micro recul sera combattu par la liaison avec le sol, et l'enceinte ne bougera pas.
Si la liaison n'est pas rigide, le micro recul aura lieu, ce qui se traduira par la perte des micros informations.

image342.jpg Regardons une coupelle :
Une plaque lisse en dessous, une bille et une coupelle sphérique.

La plaque inférieure doit être plate et lisse pour que la bille roule librement dessus.

En pratique il parait que le coupelle inférieure est aussi une coupelle sphérique.

Il est évident, avec une seule coupelle complète, que l'ensemble se positionnera comme sur le dessin, la bille au centre de la coupelle supérieure.

Avec trois coupelles il en est tout autrement.
Quand vous posez vos enceintes sur les coupelles, rien ne garanti que les billes seront parfaitement centrées. Vous avez même la garantie absolue qu'elles ne le seront pas.
Le système trouve un point d'équilibre au plus bas sous le poids de l'enceinte. Sur le schéma, les billes sont centrées sur les plaques inférieures.

image340.jpg

image341.jpg

Le système est statiquement parfaitement instable : L'enceinte et les coupelles supérieures peuvent faire un cercle parfait, dont le rayon correspond au décalage des billes, sans que la hauteur ne change.
L'absence de changement de hauteur prouve qu'il n'y a pas ajout d'énergie pour changer de position.

Qu'en est-il dans ces conditions de la capacité à absorber les micro déplacements dans le plan horizontal ? C'est une impossibilité totale.
Vendre aussi cher un produit aussi peu performant mérite bien une petite place dans ce chapitre.
Et si je critique durement les principes foireux, je sais aussi proposer un système de coupelles avec une rainure en V capable d'assurer un iso statisme irréprochable.



Les coupelles avec rainure en V

Mise à jour : 2011-08-05.


L'idée de base :

C'est le résultat d'une recherche personnelle sur un système isostatique pour poser et découpler des enceintes.
Un système à base de coupelles sphériques existe dans le commerce, mais il n'assure pas un iso statisme total.
Or l'iso statisme est indispensable pour que les micro vibrations de l'enceinte soient bloquées directement par le sol.

image338.jpg

image337.jpg

image336.jpg

La première coupelle à une simple empreinte de foret à 118 ou 120°. Le petit trou ne sert à rien. (quoique...)
La deuxième coupelle à une rainure en V, elle aussi à 120°.
La bille est parfaitement centrée dans l'empreinte de foret de la coupelle du haut, et vient se positionner dans le V de la coupelle du bas.
Les coupelles font 50 mm de diamètre, épaisseur 10 mm, la bille est une bille acier de 25 mm.
Avec 3 ensembles de ce type, le système est parfaitement iso statique :

image335.jpg

Les coupelles du haut sont vissées ou posées sous l'enceintes.
Les coupelles en V sont posées au sol, avec un angle entre les V de 120° idéalement.
Une seule position n'est possible pour l'enceinte : S'il y a des micro vibrations, elles seront bloquées.

image339.jpg

Sur le dessin j'ai fait plusieurs choses :
J'ai changé l'angle entre les V de 15° : vous n'aurez pas un rapporteur sous la main quand vous les poserez au sol.
J'ai modifié l'entraxe des coupelles supérieures par rapport aux coupelles inférieures. Là encore vous n'aurez pas de mètre rubans sous la main quand vous les poserez au sol.
Le système retrouve une position unique : S'il y a des micro vibrations, elles seront bloquées.

Apparemment ce système n'existe pas dans le commerce.
Le principe est dans mon site depuis le 15/04/2006, il sera sans doute copié dans les prochains mois.
Sachez que si je devais les faire réaliser, j'ajouterai quelques détails appréciés par celui qui fera l'usinage.
Je ne vais tout de même pas tout dire...


Une autre idée à oublier :

Sur un forum un internaute me posait la question :
Et avec 4 contacts par bille, c'est à dire avec des coupelles en V de chaque coté ?

image343.jpg

J'ai affiché les pointillés pour vous montrer le V dans chacune des coupelles.
Dans le logiciel 3D utilisé, chaque bille à 4 tangentes avec chacune des faces des 2 coupelles en V, 2 tangentes avec le V inférieur et 2 tangentes avec le V supérieur.

Du point de vu du logiciel, le système n'est pas iso statique. La preuve, le joli décalage que j'ai effectué, avec une bille en dehors d'une coupelle en V. Mathématiquement, la tangente plan/sphère existe toujours.
Du point de vu fonctionnel le déplacement n'est possible que par un glissement des coupelles en V sur les billes.
Du point de vu mécanique, s'il y a un glissement possible, il se produit toujours quand on ne le veux pas, et jamais quand on en a besoin.

Si vous réalisez cette solution, vous écrirez probablement que rien ne bouge.
Pourtant je ne vous conseille pas de le faire, la coupelle avec une empreinte de forêt est plus simple à réaliser et irréprochable aussi bien mécaniquement, que du point de vu fonctionnel et logiciel.
Un bon coup de rigueur n'a jamais fait de mal a personne...


Calcul des coupelles :

Ce petit tableur : coupelle.xls téléchargeable le fait très bien.
- Vous choisissez chaque matériaux en G2 et G6.
- Vous entrez le rayon de la bille en C8.
- Vous entrez le rayon de la coupelle en C4. Pour un plan, entrez 999E99. Pour une coupelle creuse, le rayon est négatif.
- Pour une réalisation DIY a partir d'une cornière en alu, il faut entrer 2 en D11 et 45 en D12.

image344.jpg

Avec des coupelles en V réalisées dans un bronze courant et peu coûteux, la capacité de charge est de 7.3 Kg/coupelle avec une bille en acier de 8 mm de diamètre.
La même coupelle avec une bille de 20 mm de diamètre accepte 46 Kg.
Conservons la même bille en acier de 20 mm de diamètre, et prenons pour la coupelle un acier prétraité à 1100 MPa, et la coupelle accepte 1000 Kg.
Gardons la coupelle en acier prétraité à 1100 MPa et la bille de 8 mm, la capacité de charge est de 173 Kg.
Le bon compromis est facile à trouver...

Je vais regarder une solution DIY a partir d'une équerre en aluminium pliée à 90°, facile à trouver chez les marchants de bricolage, et d'une bille en verre un peu plus grosse.



Pieds pour enceinte

Mise à jour : 23 janvier 2016.


Les petites enceintes, mais aussi les plus grandes, ont besoin d'être placée à la bonne hauteur dans la pièce d'écoute. Pour ce faire, ils doivent être surélevés à la bonne hauteur.
La définition de la bonne hauteur est une donnée hautement subjective.
Une règle dit que le tweeter dit être à la hauteur de votre oreille quand vous êtes assis dans votre fauteuil.
Je préfère placer l'enceinte à la bonne hauteur pour que le haut-parleur de grave ou de grave médium n'excite pas les résonances de la pièce.
Ce point est traité au chapitre la pièce d'écoute. Je vous invite à le lire, et a revenir à ce chapitre avec la hauteur optimale dans votre cas.

Il y a beaucoup de méthode pour faire un pied. Je n'en retiendrai qu'une pour cette rubrique, en vous indiquant des pistes pour les autres.


Pied cylindrique :

image283.jpg

Le tube vertical est cylindrique. Il est pris dans un tube PVC de 12.5 cm de diamètre, tube que vous trouverez facilement dans les magasins de bricolage orientés bâtiment.

A chaque extrémité du tube se trouve une plaque en bois ronde qui rentre légèrement dur dans le tube.
Cette plaque est percée en son centre par un trou au diamètre de la tige fileté qui tient le pied assemblé.

La plaque du haut fait la taille de votre enceinte. La plaque du bas est plus grande pour assurer une bonne stabilité à l'ensemble.
Ces deux plaque sont percées d'un trou diamètre 30 ou 40 mm au centre pour laisser passer l'écrou de la tige fileté.

Les plaques supérieure et inférieure sont vissées sur les plaques rondes par au moins 6 à 8 vis à bois 5x40 : Quand vous serrez les écrous, vous tirez sur ces vis.

L'intérieur du tube est rempli de sable fin sec. Là encore vous le trouvez facilement par sac de 25 kg dans les magasins de bricolage.
Le but est de faire un pied lourd, pas cher, et qui ne vibre pas.
Remplacer le sable par des billes de plomb est aussi une possibilité.


Détail d'une extrémité. N'oubliez pas une bonne rondelle sous l'écrou.
Si votre tube est coupé proprement, il plaquera parfaitement contre la plaque supérieure ou inférieure.
Si la plaque en bois ronde est bien ajustée, aucune fuite de sable n'est possible.
La tige ronde au centre est une tige filetée, tout simplement. Prenez là en M10 ou M12 pour que le pied tienne.

image284.jpg


Un deuxième écrou et rondelle sur le dessus de la plaque cylindrique inférieure permet de bloquer en partie basse la tige fileté pour la serrer en partie haute sans risque qu'elle tourne.


Les variantes :

Ceux qui n'aiment pas les pieds cylindriques peuvent prendre 4 planches et réaliser un pied de section carrée ou rectangulaire.
La tige filetée n'est plus nécessaire, les plaques supérieure et inférieure peuvent être vissées directement dans le pied.

Au lieu de mettre un seul tube au centre des planches supérieure et inférieure, pourquoi ne pas en mettre 3 ou 4 pour plus de stabilité et de poids.
Les tubes peuvent être plus petits, en diamètre 10 cm ou 8 cm.
Cherchez bien, cela existe dans le commerce à un prix astronomique...
Au delà de 3 tubes, le pied devient hyperstatique. Un seul gros tube est préférable...


Pied réglable en hauteur :

La plan en 3D a été réalisé par Patrick.
Ce principe de pied est particulièrement intéressant par la latitude de réglages en hauteur qu'il présente.
Si, pour une pièce parfaitement rectangulaire, le chapitre La pièce d'écoute vous permet de calculer pratiquement à coup sur la hauteur du pied à réaliser, pour toutes les autres formes de pièce, qui échappent au calcul, ce pied réglable est une très bonne solution pour trouver la hauteur optimale.

Il n'y a pas de côtes pour l'instant, mais elles peuvent facilement être ajoutées sur demande à partir des plans en 3D.

image625.jpg

 

image626.jpg

image627.jpg

 

image628.jpg

image629.jpg


Polémiques :

Certaine revues de HI-FI écoutent les pieds disponibles dans le commerce, et font un classement en fonction des résultats d'écoute.
Or aucun pied ne fait la même hauteur.
Quand on connaît l'importance de la non excitation des résonances de la pièce d'écoute, et du placement en hauteur des enceintes à 1 cm prés pour éviter ces résonances, on ne peut être que surpris par la crédibilité d'un tel test.


Support isolant entre sol et enceinte :

Dans le cas ou vous avez besoin d'isoler les enceintes du sol, les supports isolant STABREN sont une solution.

  • Matériau : EPDM.

  • Dureté 35 à 35 Shore A.

  • Dimensions : 80 x 80 x 14 mm.

  • Charge maximale : 75 kg par socle.

  • Charge minimale recommandée : 4 kg. (12 Kg mini sur 3 pieds, 16 Kg mini sur 4 pieds, pour les électroniques)

  • Livrés par 4.

Si vous glissez ces supports isolant sous des enceintes, la surface plane de l'enceinte répartira les efforts sur toute la surface de ces supports isolants.
Par contre si vous voulez poser une électronique avec un pied, la plaque acier répartira l'effort du pied sur toute la surface du support isolant.
Si la masse de vos électroniques est insuffisante,  une dalle béton de 400 x 400 x 40 mm placé entre l'électronique et les supports isolant est une bonne alternative. Voir les magasins de bricolage. Dans ce cas, la plaque acier ne sert plus à rien.

Le cas le plus fréquent est l'utilisation de pointes de découplage.
Mais si vous avez trop de graves, si votre sol est en parquet, si les vibrations gênent les voisins, les supports isolant STABREN sont à essayer.


Pied isolant entre sol et enceinte :

L'idée est d'avoir un socle sur 3 points ponctuels, et sur ce socle 2 plaques d'absorbant pour machine à laver sur lesquels vous posez votre enceinte. Au lieu d'utiliser des pointes, avec des coupelles pour ne pas enfoncer votre parquet ou pour ne pas traverser votre moquette, l'appui se fait sur 3 billes en verre. Je ne doute pas une seconde qu'en père indigne vous piquerez les billes de votre fils...
Chaque appui utilise 4 billes en verre de 17 mm de diamètre placées en force dans un tube PVC de diamètre extérieur 40 mm. Le tube va se déformer, et les billes seront parfaitement serrées les unes contre les autres. La 4eme bille s'appuie en 3 points sur les 3 autres. Vous avez ainsi un montage absolument sans jeu, comme une pointe, sans les inconvénients d'une pointe.
Un montage en 3 points d'appui n'a pas besoin de réglage de niveau. Il est naturellement stable, avec les 3 pieds en contact avec le sol.
Les planches, de 15 mm d'épaisseur environ, sont a couper à la taille de votre enceinte. Vous pouvez choisir, comme je l'ai faits sur les dessins, de placer les appuis a l'extérieur de l'enceinte. Vous pouvez aussi décider de mettre les appuis directement sous l'enceinte avec 2 planches rectangulaires.

Le matériel non assemblé.

pied4.png

3 vues de l'assemblage.

pied1.png
pied2.png
pied3.png

Ce n'est pas parce que les réalisations commerciales n'utilisent pas les billes qu'il faut les éviter.
Dans l'industrie, un montage sur une pointe n'est jamais utilisé. Un montage sur une grosse bille d'acier est plus courant. (Et un montage sur une rotule à billes ou à rouleaux encore plus, mais les critères de choix des solutions techniques sont différents).
Regardez le palier vertical d'une platine 33 tours. L'appui sur une bille est pratiquement systématique. Si les pointes étaient si bien que celà, pourquoi ne sont-elles pas utilisées dans ce cas ? Pour des raisons de résistance des matériaux, une pointe n'a pas de résistance mécanique...
Cette solution DIY a pour but de remettre les billes sur le devant de la scène.



L'amortissement interne des enceintes acoustiques

Mise à jour : 28 avril 2018


Pour les haut-parleurs qui montent dans le médium, l'amortissement interne est nécessaire pour amortir les fréquences élevées.

Pour un caisson de grave, l'utilité de l'amortissement est complètement illusoire. Vous pouvez ne rien mettre. Pour être encore plus clair, je vous conseille vivement de ne rien mettre du tout.

Entre les deux, il existe des cas de grave qui montent jusqu'à 3 ou 400 HZ, pour lequel l'utilité n'est pas certaine, mais qui seront quand même amorti plus pour la tranquillité de l'esprit que par réelle utilité.



Les matériaux absorbants :

Feutre de laine :

Le meilleur matériaux absorbant conseillé par la revue l'AUDIOPHILE il y a quelques années est le feutre de laine, de couleur blanche, en épaisseur de 10 ou 20 mm.
C'est un matériaux cher et très difficile, voire impossible, à trouver.
J'ai pourtant reçu un courriel d'une entreprise, Les établissements LAOUREUX, Manufacture de feutres spéciaux à 76250 DEVILLE-LES-ROUEN, qui en fabrique et en vend, puis une documentation technique dans un 2eme temps.
Les possibilités de livraison sont, ( Je cite le courriel du commercial de ma région ) :

  • Fournir un multiple de découpe standard, mini de 1800 x 1000 mm ou 1500 x 1000 mm en épaisseur x mm dans les produits conventionnels en stock dans la densité
    MINIMUM DE FACTURATION 100,00 € HT. SINON FRAIS FIXE DE 25,00 € HT

Les références qui me semblent le mieux convenir sont : FCL15, FCL18, LMB20 et LMB25.
J'ai envoyé un morceau d'échantillon que j'avais depuis plus de 10 ans pour analyse et détermination de la référence équivalente.
Cette référence est LMB20

image288.jpg

Un internaute s'est renseigné directement et j'ai été mis en double de la réponse :

Monsieur,
Nous faisons à notre entretien téléphonique de ce jour et nous vous en remercions.
Pour répondre à votre demande nous vous prions de trouver en annexe notre proposition pour les différents produits:

  • LMG 18, feutre gris en densité 0,18±10% et en épaisseur 10 mm±10% en laize de 1800 x 1000 mm de longueur.46,48 € HT le mètre Linéaire.

  • LMG 25, feutre gris en densité 0,25±10% et en épaisseur 10 mm±10% en laize de 1800 x 1000 mm de longueur.64,70 € HT le mètre Linéaire.

Nous vous confirmons que le feutre gris est, actuellement, fabriqué en moins grande quantité que le feutre écru, aussi nous vous proposons :

  • LMB 20, feutre écru en densité 0,20±10% et en épaisseur 10 mm±10% en laize de 1800 x 1000 mm de longueur.56,51 € HT le mètre Linéaire.

  • LMB 25, feutre écru en densité 0,25±10% et en épaisseur 10 mm±10% en laize de 1800 x 1000 mm de longueur.70,64 € HT le mètre Linéaire.

Ces prix s'entendent, NETS, HORS TAXES, pour marchandise emballée DEPART USINE (FRANCO à partir de 350,00 € HT).
MINIMUM DE FACTURATION 100,00 € HT. SINON FRAIS FIXES DE 25,00 € HT.
DELAI : Matière en stock, livraison sous 15 jours à réception de commande.
Règlement avant expédition.

Nous vous prions d'agréer, Monsieur, nos sincères salutations.
ERICK CAPO
LAOUREUX SAS
http://www.laoureux.com
Téléphone Télécopieur 04 76 45 74 96
Téléphone mobile 06 88 07 01 69

Vous avez toutes les informations en ma possession sur ce produit.

Les amateurs de récupérations ont d'autres solutions, telle celle de FV :

Je suis agréablement surpris par le feutre de 8 mm d'épais que j'ai trouvé dans mon imprimante H.S. à jet d'encre (EPSON Stylus Color 800).
Après de longs lavages au jus de citron pour retirer l'encre qui y était contenue (résultat de 10 ans de nettoyage des têtes d'impressions)
j'y ai découvert 2 plaques de 16,5 x 13 cm grises et 2 plaques de 16,5 x 13 cm blanches le tout en 8mm d'épais. D'accord, il n'y a pas de quoi tapisser tout l'arrière du H.P mais c'est toujours mieux que de tapisser la poubelle.

Feutre LMB20 : Je comprends son utilisation en :
- Polissage de métaux non ferreux avec du blanc de Meudon
- Patins d'amortissement, Pieds de chaises
- Lubrification, réservoir à huile tous sens
Question ; mais que fait-on avec du feutre en boulangerie ???

La réponse à la question du feutre en boulangerie est arrivée avec Syvain :
A la sortie de la façonneuse (ou laminoir), pour les boulangeries équipées, il y a souvent un feutre pour éviter de devoir trop fariner, la pâte y colle moins.


Feutre de laine de mouton :

Sergio m'a fait passer deux liens sur ce produit, un en France de la marque Kenzai, un autre sur ce qui à l'air d'être un gros fabricant dans son pays, dont le nom est malheureusement intraduisible.


Feutre de jute :

On trouve ailleurs du feutre de jute qui est peut être équivalent.


Feutre voiture :

On trouve dans les magasins d'accessoires automobile un matériaux similaire, de couleur vert jaune, en épaisseur 10 ou 15 mm, destiné à l'insonorisation des planchers et coffres. Le prix est tout à fait accessible.


Feutre de chanvre :

Bernard a trouvé la solution suivante :

Je viens de découvrir au rayon bâtiment du magasin Castorama, dans l'isolation, du feutre de chanvre semi rigide qui me parait parfaitement adapté à l'amortissement interne. Il est vendu en plaque de 1.20m x 0.60m, à un prix défiant toute concurrence, 6 € la plaque. Hélas, il n'y a qu'une épaisseur, 40 mm, peut-être un peut trop pour une enceinte. Avec un peu de dextérité, on arrive à le désépaissir en deux. Voila, c'était une simple information pour tous les bricoleurs qui ont parfois du mal à trouver des produits.


Thibaude :

Un autre matériaux du même type est la Thibaude qui se trouve dans tous les magasins Mondial Moquette de France.

Claude me fait part de la remarque suivante :

Il est possible de trouver un feutre de laine convenant tout à fait à l'application qui nous intéresse et pour un prix beaucoup plus raisonnable chez les distributeurs du réseau .
Chez ces mêmes distributeurs on peut également trouver du feutre de lin, qui est également un bon absorbant acoustique.


Feutre pour parquet :

Georges me fait part de son expérience suivante :

Je termine la mise au point de mes enceintes et j'ai trouvé un produit assez bien adapté pour isoler l'intérieur des parois : la sous-couche isolante pour mettre sous les parquets flottants, un produit vert en général, composé de fibre de bois, d'épaisseur 5 à 7 mm, vendus dans tous les magasins de bricolage, sous les noms de "stop bruit" ou "fibrafloor", pas cher et dont les qualités acoustiques sont connues et indiquées sur le paquet (21 dB pour celui que j'ai acheté). Ça se coupe au cutter et ça se colle à la colle à bois sans problème.

Résultat constaté à l'oreille : un son plus net.

Un autre internaute FV a testé ce matériaux et fait la remarque suivante :

Georges dit à propos de la sous couche verte pour parquet : 21dB comme indiqué sur le paquet.
OUI mais selon LA NORME EN-ISO-717 (isolation au bruit de choc).
Exemple de test du LABE : Laboratoire Européen d'Acoustique du Bâtiment adapté à l'Industrie.


Je pense que c'est bien moins des 21 dB en amortissement de l'enceinte étant donné les multiples fréquences.
J'ai testé ce produit dans ma nouvelle FV80 version 2 et n'en suis pas satisfait même en double couches croisées.


Mousse polyuréthane :

FV a trouvé le matériaux suivant :

J'ai trouvé à Casto. du NORMA PHONE qui est un complexe de mousse de polyuréthane en rouleau 0,7m x 2,50m d'une épaisseur de 6mm pour 29 €.
Il est indiqué : 37% de coefficient. d'absorption dans les fréquences comprises entre 63 Hz et 5000 Hz.
Lien vers le produit : http://www.nmcdiy.com/default_FR.asp puis PRODUITS puis NOMA RANGE


Fibres :

La solution de Jacques me plait beaucoup :

J'ai des résultats acceptables en utilisant les fibres contenues dans les oreillers "IKEA" deux models disponibles:
GOSA mini a 1.92 € pièce, contient 460 grammes de fibres polyester.
GOSA SA-TT a 3.95 € pièce, contient 510 grammes de fibres creuses.
Nota Bene :
Il ne devrait pas y avoir de problème d'incompatibilité médicale.
Les fibres sont contenues dans des sachets poreux.
J'ai fais l'erreur d'utiliser les sachets poreux dans mes enceintes; ils ne sont pas poreux a 50 Hz et ajoute un bruit de frottement indésirable a la résonance.
J'ouvre les sachets et les utilise en vrac.
Je tends du fil entre les parois pour maintenir les fibres en place car je pense qu'avec le temps elles vont se tasser au fond de la boite.

J'ai trouvé chez un marchant de tissus de la fibre pour remplissage d'anorak.
Je l'ai utilisé lorsque je suis passé du baffle plan à une enceinte close pour un haut-parleur large bande.
L'enceinte close était remplie à 100%, sans tasser la fibre. Elle reste très aérée, l'air passe entre les fibres.
Le son était excellent, pour deux large bande différent dans deux enceintes différentes.

Dans un 2eme temps j'ai réduis progressivement la quantité de fibres.
Lors des comparaisons directes, le son était meilleurs, plus ouvert, avec moins de fibre.
La valeur de référence est 320 g pour un volume de 80 L. Pour un volume de XY.Z L, il faut 320 / 80 * XY.Z g de fibre.
Cherchez à l'écoute ce qui vous convient le mieux...


Autres :

Des matériaux telle que la laine de verre ou la laine de roche sont totalement déconseillés pour les enceintes avec évent. La raison n'est pas un problème d'efficacité, mais de santé. Comme l'amiante, des particules seront expulsées de l'enceinte par l'évent et viendront tôt ou tard dans vos poumons. Si l'amiante est cancérigène, la laine de verre ou de roche n'est reconnu aujourd'hui que comme un matériaux irritant. C'était aussi le cas de l'amiante il y a quelques dizaines d'années...


Certain vendeur propose une "laine blanche" spécialement adaptée aux enceintes. Je ne connais pas la composition, je n'en ai pas eu entre les main.

Voici quelques liens sur la toxicité :

Les plaques de mousses ont une certaine efficacité.

Il existe de la mousse alvéolée spéciale pour l'insonorisation. Ce produit existe avec un revêtement autocollant et même une feuille de plomb. Si l'efficacité est incontestable, il est plutôt destiné à l'industrie qu'aux particuliers.

Enfin, des produits comme le BLAKSON ou similaire, qui servent à insonoriser et protéger les tôles des voitures peuvent venir en complément de feutre ou de mousse.


Expériences pratiques :

Je remercie Georges pour sa participation active et argumentée a ce chapitre.

Je vous écris aujourd'hui pour vous parler de mes recherches (pas scientifiques...) et avis en matières d'absorption acoustique.

J'attache une importance particulière à la réalisation pratiques des enceintes (caisson, soudures, câbles... et absorption), qui, faute d'une attention toute particulière, risquent souvent de compromettre gravement les résultats d'une étude théorique très aboutie. Mais je ne vous apprendrai rien la dessus.

En matière d'absorbant acoustique, voici mes conclusions (à discuter bien sûr).

Il n'y a pas à ce jour de matériaux aussi efficaces en matière d'absorption (des ondes dites aériennes) que les fibres minérales et en particulier pour les bas médium. Votre alerte en matière de risques sanitaires à retenue mon attention et je me suis mis à rechercher d'autres matières.

Les feutres ne sont pas mauvais absorbants, en particuliers les feutres de cotons sont faciles à trouver, pas très chers (on en trouve au BHV vendu au ml, avec une épaisseur de 20mm). Je ne croie pas que les feutres de laines, difficiles à trouver, soient vraiment plus efficaces.

Les mousses PU sont meilleures, mais ils sont plus onéreuses, surtout ils dégagent des gaz nocifs en cas d'incendie (bien que les quantités soient assez faibles pour une enceinte, même de grande taille)

Le top est les mousses de mélamine. Encore un peu plus chère que les mousses PU, leur qualités acoustiques sont équivalentes aux fibres minérales. Il existe également des sandwich de mousse, incluant une feuille de PVC ou de plomb, pour étendre la gamme de fréquences absorbées. Ces mousses sont en outre ininflammables et parfaitement inertes. On ne les trouve malheureusement pas dans le commerce, mais qui à la chance de connaître une société spécialisée dans les travaux d'insonorisations de lieu public pourrait peut-être s'en procurer.

La bonne nouvelle est que le rayon bricolage du BHV à Paris ouvre ces prochaines semaines un rayon vente à la découpe de mousses acoustiques et je crois avoir compris qu'ils auront une référence de ce type de matière. J'ignore bien sûr les conditions commerciales. A suivre...

Voici un lien (professionnel) utile pour une étude comparative: www.groupe-agora.com

D'autre part, je suis très perplexe de l'efficacité d'ajouter une couche de bitume avant le matériaux absorbant: En effet, celle ci sera toujours relativement mince et donc peu efficace et si l'on ajoute les difficultés de mise en oeuvre (séchage très long et donc émanation de vapeurs nocives pendant longtemps), je pense abandonner dans le futur son emploi.

Une dernière chose: il est important de ne pas confondre absorption des bruits aériens (effet recherché dans notre domaine) et absorption des bruits solides, (celui qui vous dérange lorsque votre voisin plante un clou dans le mur, ou lorsque votre voisine du dessus marche avec des hauts talons sur son parquet). Ainsi, les mousses et feutres que l'on trouve au rayon "isolation sous parquet", ne convient pas toujours dans notre cas. En particulier le fameux feutre vert de 8mm vendu dans les magasins de bricolage et qui est proposé par un de vos forumeurs.

Je suis également dubitatif lorsque vous affirmez (mollement dirait-on) que l'ajout d'absorbant augmente virtuellement le volume. A moins que je n'ai pas compris ce que vous vouliez dire.

Je reste donc quant à moi attaché à la bonne vieille laine de roche, (6 € la plaque de 1.2 m* 1m * 15 mm), version compacte. Je propose de mettre en oeuvre la solution préconisée par Rockwool pour empêcher la mise en suspension des fibres: peindre la feuille (une mince couche, appliquée à la bombe ou au rouleau). Ils m'assurent que cette solution ne remet pas en cause les qualités acoustiques du matériaux. Je vais tester cette solution sur les enceintes que je réalise actuellement et vous en dirait plus alors.

Et surtout éviter les solutions "bricolo", consistant à récupérer ici ou là de l'absorbant qui à tout l'air d'en être, mais qui n'en est pas (le meilleur exemple: la mousse de matelas; C'est un mauvais absorbant)


Augmentation virtuelle du volume :

Une enceinte se calcule avec une vitesse du son C que je prends à 343.4 m/s pour une température de 20° Celsius.
Ce calcul est vrai pour une enceinte vide.
Lorsque l'on ajoute de l'absorbant, la vitesse du son diminue quand il traverse cet amortissement.
Recalculer une nouvelle vitesse du son qui tient compte d'un volume en parti rempli d'absorbant n'est pas évident.

Il est plus simple de garder la même vitesse du son et d'augmenter le volume.
Le résultat pratique est le même, les calculs sont beaucoup plus simple.
La règle très simple est d'ajouter dans le volume 20% du volume de l'absorbant.

Imaginez une enceinte de 20 L, dans laquelle vous ajoutez 5 L absorbant.
Il faut ajouter 20% des 5 L, c'est à dire 1 L. Le calcul de l'enceinte se fait donc avec 20 + 1 = 21 L.
N'est-ce pas simple comme méthode ?


Absorbant et caisson de graves :

Contrairement aux idées reçues, l'absorbant ne sert rigoureusement à rien dans un caisson de graves.
La plupart des absorbants ne sont pas efficaces dans les basses fréquences.
Si certain le sont, c'est avec des épaisseurs sans commune mesure avec ce que vous pouvez mettre dans votre caisson : Regardez les images des chambres sourde, les épaisseurs sur les parois  sont de l'ordre de 2 ou 3 m.
Quel va être l'efficacité des 10 ou 15 cm que vous allez placer dans votre caisson ? Totalement nul.

Faites des économies, ne mettez pas d'absorbant dans vos caissons.
Faites vous plaisir, si vous ajoutez 10 ou 15 cm de laine de verre, cela ne nuira en rien le résultat d'écoute. La satisfaction du travail "bien fait" est souvent plus important que bien des considérations théoriques...

Et pourtant, dans le cas de cet exemple du forum associé à ce site, l'amortissement était indispensable, et prouvé à la mesure.
Les proportions s'éloignent sensiblement de ce qui se fait habituellement pour un Sub, comme indiqué quelques messages en dessous.
Pour être tout à fait sincère, je n'aurai jamais pensé que les proportions puissent avoir un tel effet. La mesure est le juge de paix.

Sur une application de disco mobile, l'un d'entre vous me signale avoir eu des haut-parleurs qui talonnent sans amortissement, et qui ne talonnent plus avec de l'amortissement.
L'amortissement utilisé est la mousse blanche pour hotte de cuisine.
Entre la théorie pure et la pratique, il y a parfois des écarts dont il faut tenir compte.
L'amortissement ne fera aucun mal à un caisson de graves, n'hésitez pas à en mettre.


Placement de l'absorbant :

Il ne faut pas remplir complètement l'enceinte d'absorbant. Une couche de 20 ou 30 mm sur 3 des 6 faces sont largement suffisant.

L'AUDIOPHILE conseillait pour le feutre de laine de le placer là ou la vitesse du son est la plus grande, au milieu du volume.
Au lieu de plaquer le feutre contre les parois, il faut le suspendre en rideau verticalement au milieu du volume principal.
Cette méthode est valable pour tous les matériaux absorbant.

image114.jpg

La fixation utilise des pitons coudés à 90°. Le feutre qui a une certaine résistance est enfoncé dessus.
Une fixation en partie haute de l'enceinte est suffisante. De son propre poids l'amortissement restera a peu prés vertical.
Laissez une certaine distance entre l'amortissement et les évents, quitte a couper l'amortissement avant le bas de l'enceinte.
Je n'ai pas dessiné le filetage bois des pitons, mais est-ce important ?

image115.jpg

Enfin, le résonateur ne doit pas recevoir d'amortissement car il ne fonctionne qu'aux basses fréquences.
L'amortissement est placé juste derrière les évents qui communiquent avec le résonateur.
Les évents sont avancés, sans toutefois toucher l'aimant que haut-parleur.

image116.jpg


La quantité d'absorbant :

L'idée selon laquelle plus on met d'absorbant dans une enceinte, meilleurs est le son, est une idée fausse. L'idéal est de s'en passer. Le meilleurs moyen d'étouffer complètement le son est d'en mettre beaucoup. Une écoute vivante demande très peu d'amortissement, mais judicieusement placé.

Dans un bass-reflex, l'évent et le volume d'air de l'enceinte interagissent ensemble à la fréquence d'accord. Si l'absorbant freine le mouvement de l'air, le comportement de l'évent en sera modifié. Nous ne cherchons pas à faire un évent freiné...

Certain livres disent qu'une grande quantité d'absorbant permet d'augmenter virtuellement le volume de 20% environ. C'est vrai. Simplement, ils ne disent pas que le son sera complètement étouffé. Si vous avez besoin d'un grand volume faites une grande enceinte, mais ne comptez pas sur l'absorbant pour rattraper les choses.

Et si vous n'avez pas d'absorbant sous la main, vous pouvez fermer votre enceinte sans en mettre. Vous serez certainement surpris des bons résultats. Le mieux est parfois l'ennemi du bien.

Dans tout les cas rien ne vaut un essais. Une configuration dans une enceinte, une autre configuration dans l'autre, vous comparez les deux en monophonie et vous gardez le meilleurs. Et si la différence n'est pas audible, vous conservez la solution qui en a le moins.


Volume, absorbant et renforts :

Si vous mettez beaucoup de matériaux absorbant dans un volume, vous allez augmenter virtuellement le volume. Mais vous allez aussi étouffer complètement le son. Si vous en mettez peu, comme préconisé au chapitre précédant, l'augmentation de volume sera négligeable.

Par contre, si vous mettez à la spatule un matériaux du genre BLAKSON ou similaire, la diminution du volume doit être prise en compte. Le produit est en effet étanche, aussi bien à l'eau qu'a l'air.

Enfin, les tasseaux de renfort ne fond pas parti du volume, comme l'évent qui doit être considéré dans ce cas là comme un cylindre plein.

Dans le calcul du volume de l'enceinte, je tiens compte du volume interne, je retranche les tasseaux, le volume de BLAKSON, le volume de l'évent considéré comme un cylindre plein et le volume de l'aimant jusqu'au spider. Le reste des paramètres sont négligés et le volume théorique est respecté à 2 ou 3% prés, ce qui est assez remarquable.

Absorbant et fréquence de résonance.
Ce lien sera traduit et Francisé pour être mieux exploité.
Une chose est certaine : Si la fréquence de résonance baisse avec l'absorbant, c'est que le volume virtuel de l'enceinte à augmenté.
D'autres explications.





Annexe :


Le confort d'écoute et l'acoustique

Mise à jour : 2008-06-11.


Page 1 / 20 :

image01.jpg


Page 2 / 20 :

image02.jpg


Page 3 / 20 :

image03.jpg


Page 4 / 20 :

image04.jpg

 

Page 5 / 20 :

image05.jpg

 

Page 6 / 20 :

image06.jpg


Page 7 / 20 :

image07.jpg


Page 8 / 20 :

image08.jpg


Page 9 / 20 :

image09.jpg


Page 10 / 20 :

image10.jpg

 

Page 11 / 20 :

image11.jpg


Page 12 / 20 :

image12.jpg


Page 13 / 20 :

image13.jpg


Page 14 / 20 :

image14.jpg


Page 15 / 20 :

image15.jpg

 

Page 16 / 20 :

image16.jpg


Page 17 / 20 :

image17.jpg


Page 18 / 20 :

image18.jpg


Page 19 / 20 :

image19.jpg


Page 20 / 20 :

image20.jpg


Valid HTML 4.01 Transitional

Merci pour votre visite.


Dôme acoustique : La conception des enceintes acoustiques.


Il y a un savoir vivre élémentaire qui consiste à demanderl'autorisation avant de reprendre tout ou partie de ce qui est écrit dans ce chapitre.
Je vous donnerai l'accord, demandez-le simplement pour être en règle. Sont exclus les demandes extravagantes.