Page affichée à 07:21:56
mardi 18 juin 2024

Ce site n'utilise pas de cookie.
logo7 Dôme acoustique Compteur pour tout le site : 14 620 651

Nombre actuel de lecteurs : 115.
Faire
un don
par
PayPal
Le site de Dominique, un amateur passionné

 

2-2-3-3 : Un exemple de baffle plan, le mien, il y a longtemps.

Mise à jour : 13 septembre 2023, Antimode 11.

 

Vous êtes plusieurs à m'avoir demandé les plans de mes baffles plans pour pouvoir faire les mêmes.
Le but de ce chapitre est de vous apporter les réponses les plus concrètes possibles.
Quelques images pour illustrer les choses :

riom.jpg
 
uframe1.jpg
 
uframe2.jpg

 

Ce n'est pas la toute dernière version de mes baffles plans que je vous montre en images.
Mais j'expliquerai au fur et à mesure ce qui a changé et pourquoi.

 

Le grave :

Le grave que vous voyez sur la photo est un AUDAX PR38EX100VST, ce n'est pas un haut-parleur adapté au baffle plan.
Le grave que j'utilise aujourd'hui est un EMINENCE ALPHA 15A.
Le Qts = 1.26 est parfait pour un baffle plan, en 2023 je dirai qu'il est trop élevé, puisqu'il faut un Qts de 0.707 pour une bonne réponse sur les transitoires.
L'aimant n'est pas très gros, c'est une ferrite de 12 cm de diamètre, un aimant plus puissant fait baisser le Qts.
La bobine mobile ne fait que 38 mm de diamètre, la tenue en puissance n'est pas énorme.
Le saladier est en tôle emboutie.
L'ALPHA 15A n'était pas un haut-parleur cher, 75 € environ à l'été 2014, ce faible prix permet d'en mettre deux par baffle plan sans se ruiner.

Le grave est monté en U_FRAME, il est placé à 45 cm du sol.
Le baffle support sans les joues latérales fait 42 cm de large.
Les côtes extérieures du U-FRAME font 42 cm de large, 63 cm de haut et 22 cm de profondeur, c'est de l'agglo de 22 mm d'épaisseur.
Les pieds ne servent rigoureusement à rien, avec l'U-FRAME le baffle plan est parfaitement stable.

Un montage en H-FRAME est possible, mais il y aura un écho de la réponse vers l'avant du large bande sur le dessus du H-FRAME, et cela se voit à la mesure.
Je n'ai pas voulu aller dans cette voie.

Au niveau du grave, le baffle fait 44 mm d'épaisseur + 22 mm pour l'encastrement du PR38EX100VST.
Un ALPHA 15 A ne demande qu'une planche de 8 mm pour l'encastrement, ou une feuillure de 8 mm de profondeur.
Je préfère ajouter une planche, cela ajoute de la masse, les découpes se font simplement avec une simple scie sauteuse.
La fixation utilise des vis M6 avec écrou, rondelles et contre-écrou.
Avec un contre-écrou aucun desserrage n'est possible.
Le baffle plan permet d'accéder aux deux cotés du haut-parleur, inutile d'utiliser des écrous à griffes.

 

Le large bande :

J'utilise en large bande un VISATON B200, et j'en suis très content.
Prix du haut-parleur entre 150 et 180 €.
L'intérêt de ce haut-parleur est dans le Qts de 0.80 sur la documentation VISATON, parfaitement adaptée à une coupure basse sur baffle plan.
J'ai utilisé par le passé un MONACOR SP-200X 3 à 4 fois moins cher que le VISATON, et aussi un peu moins bon à l'écoute.
L'inconvénient des bicônes est la double impulsion à la mesure, une par cône, le B200 n'a pas ce problème.

L'image montre deux B200 en montage MTM.
Si vous prenez cette solution, choisissez un tweeter aussi petit que possible, un tweeter capable d'être coupé bas, et réduisez au maximum la distance entre les deux B200.
Sur l'image il y a 40 cm entre les deux B200, ce qui demande une coupure en dessous de 860 Hz, aucun tweeter ne supporte une coupure aussi basse.
Sur les images il y a un médium-tweeter AUDAX WFR12, remplacé ensuite par un FOSTEX FE103E.
Aujourd'hui je ne suis plus en montage MTM, le B200 du haut est supprimé.
Le tweeter est un tweeter à ruban coupé à 2700 Hz.

Un haut-parleur de médium pourrait remplacer le large bande, s'il accepte d'être recoupé assez bas en fréquence.
Avec une coupure aussi basse que 140 Hz entre le grave et le large bande, vous ne trouvez plus de haut-parleur de médium.
Avec une coupure plus haute, ce serait possible, mais le 38 cm sera plus sollicité dans une bande de fréquence ou il est moins bon.
Les distances entre haut-parleur finiront par poser plus de problèmes que de gains.
Il y a enfin la solution du haut-parleur de grave médium de 21 cm qui, s'il est bien choisi, permet la coupure basse et le relai par un tweeter.
Je n'ai pas exploré cette piste.

Il y a d'autres haut-parleurs large bande que le VISATON B200 sur le marché.
Certains ont aussi un Qts élevé, et un rendement plus important.
Je ne suis pas sûr que le haut rendement soit toujours la garantie de la qualité d'écoute, mais c'est un autre débat.
Attention au choix du tweeter si vous voulez un filtre passif, vous serez vite dans une impasse totale.
J'ai fait le choix du VISATON B200 aussi pour son prix : C'est du haut de gamme fabriqué industriellement.
Vous n'avez rien de plus avec les fabrications plus artisanales, sauf le fait de payer plus cher.
Je nuancerai avec les plaques de champs très épaisses et rectifiées, qui ont un prix non négligeable, avec des aimants beaucoup plus gros.
Vous avez le droit de vouloir être rassuré par un prix élevé...

Le haut-parleur large bande est placé à hauteur d'oreilles, 85 cm de haut.
Le choix de cette hauteur date de l'époque, qui devient lointaine au fil du temps, où j'avais un haut-parleur large bande seul sur un baffle plan.
La base de la face avant n'a pas changé depuis, le trou du haut-parleur large bande est à 85 cm du sol...

 

Le tweeter :

Je tire un boulet rouge sur les tweeters annulaires à haut rendement que je n'ai jamais réussi à marier avec un haut-parleur large bande, quelle que soit la pente ou la technologie du filtre, passif ou actif analogique ou numérique.
Je ne doute pas une seconde que vous serez meilleur que moi sur ce point, mais je ne suis pas sur que vous ayez à la fois l'oreille assez fine et la référence du concert acoustique pour faire un jugement incontestable, l'important est que cela vous plaise...
J'ai détaillé les arguments dans le chapitre filtre pour ajouter un tweeter à un haut-parleur large bande, dans la rubrique "quel tweeter ?".

Les tweeters piezos sont excellents au-dessus de 8000 Hz, à condition d'être filtré à 24 dB/octave, mais la coupure est souvent trop haute.
Nombreux sont ceux qui critiquent ce point de vue.
Ont-ils seulement fait des essais incontestables en termes de pente et fréquence de coupure ?

J'ai réussi le mariage d'un tweeter avec un haut-parleur large bande en utilisant tout simplement un tweeter à dôme.
Le filtre actif permet de ne pas s'occuper des sensibilités, vous compensez avec du gain.
La coupure est très vite descendue des 8000 Hz vers les 2000 ou 3000 Hz, valeurs utilisées par la plupart des enceintes de qualité.
Le choix ne manque pas, mais préférez les tweeters avec une fréquence de résonance basse, en dessous de 750 Hz, et un dôme assez gros entre 26 et 34 mm de diamètre.

Un tweeter pas trop cher et indiqué comme bon par François H dans son forum est le SEAS T25CF001 à 90 €.
Le dôme fait 30 mm de diamètre (7 cm2), la bobine fait 26 mm de diamètre.
S'il est bon quand il est filtré à 6 dB, il le sera encore plus avec un filtre avec une pente plus raide.
Je ne crois pas inutile de mettre le lien vers l'Utopie des filtres à 6 dB, pour ne pas prendre pour argent comptant ce qui se fait ailleurs :
Lorsque la paire de tweeters haut de gamme (pas celle que j'indique) et les composants de filtrage dépassent allègrement le prix d'un filtre actif numérique, la carte son et les trois amplis de puissance, je me dois de vous dire explicitement de ne pas aller dans cette voie.

J'utilise un tweeter à ruban coupé à 2700 Hz parce qu'un internaute, Yves, m'en a fait cadeau "pour services rendus aux audiophiles".
Je ne l'ai vraiment accepté à l'écoute qu'après être allé trois fois au concert acoustique.
C'est le concert acoustique qui m'a fait rejeter les tweeters annulaires à haut rendement.
N'oubliez jamais que la seule référence acoustique c'est le concert acoustique, les instruments non amplifiés écoutés en direct...
Amateurs de musiques électroniques, vous avez un problème de référence acoustique fiable.

Le tweeter est placé, dans mon cas, à 105 cm du sol, c'est haut, mais comme j'écoute avec 4 m de recul, ce n'est pas aussi gênant que cela.

 

Les retours latéraux :

Ils font 13.5 cm de profondeur par rapport à la face avant du haut-parleur large bande et du tweeter.
Le but est de cacher les aimants des haut-parleurs qui sont moches.
Ce n'est pas mon épouse qui le demande, c'est mon point de vue qui est partagé à 100%.
En termes de rigidité du panneau plan, c'est un plus incontestable.

Je n'ai pas parlé de la hauteur totale : 137 cm avec le montage MTM, plus de 110 cm sans le montage MTM.

 

Égalisation et filtrage :

Je vais être catégorique : Tous les haut-parleurs montés sur baffle plan ont besoin d'une correction en amplitude et phase acoustique, même s'ils sont utilisés en large bande sans le moindre filtre.
C'est aussi valable pour les enceintes classiques...
À la rigueur, si vous n'êtes pas trop exigeant, vous pouvez les écouter sans corrections.
Mais vous n'exploiterez pas tout le potentiel des haut-parleurs, cela peut simplement vous laisser le temps d'acheter le matériel manquant.
Un VISATON B200 bien corrigé sera meilleur que n'importe quel autre haut-parleur hors de prix utilisé sans correction.
Je ne vais pas me faire des copains parmi les fabricants et les marchands, parmi ceux d'entre vous qui ne veulent pas entendre parler de corrections, j'assume mon point de vue.
Enfin il n'y a pas de corrections possibles sans système de mesure. Pourquoi faut-il s'équiper d'un système de mesure ?

 

Je n'envisage plus de baffle plan sans un filtre actif et une égalisation en amplitude et phase acoustique.
J'aurai beaucoup de mal à vous conseiller un filtre passif, je suis avec un filtre actif depuis 9 ou 10 ans.
L'égalisation est indispensable pour tenir compte de la pièce dans laquelle sont placés les baffles plans.
La pièce crée des accidents dans la courbe de réponse, +/-5 dB sont courants.
La réponse dans le grave n'est pas mauvaise avec le U-FRAME, et ne sera bonne qu'avec un boost.
J'ai 10 dB de boosts à 40 Hz tout de même, et presque rien à 80 Hz.

L'égalisation en amplitude et phase acoustique ne coûte rien si vous êtes en musique dématérialisée, vous le ferez directement dans le PC.
Vous serez gagnant sur la qualité d'écoute, RePhase calcule de bien meilleures corrections que ce que peut faire le DEQ 2496 de BEHRINGER par exemple.
Si vous avez plusieurs sources, si vous voulez conserver votre lecteur CD, cela reste possible avec la correction dans le PC, je l'ai fait.
Le chapitre correction par convolution multisources vous l'explique dans le détail.

Le prix des filtres actifs a bien baissé.
Le BEHRINGER DCX2496 a perdu 100 € en 1 an, certainement à cause de sa limitation à 96 kHz.
Un bon ampli neuf n'est pas cher, si on oublie les dogmes audiophiles en acceptant de prendre un BEHRINGER A500. Vous le brancherez en symétrique au DCX, ce qui permet de placer les amplis au plus près des baffles plans.

Un filtre passif fait en même temps le filtrage et la correction de la courbe de réponse.
N'oubliez pas que le filtre actif ne fait que le filtrage, mais que les modèles numériques disposent de possibilités d'égalisation dans un menu séparé du filtrage.
À l'écoute, la correction dans le PC est meilleure que celle dans le DCX ou le DEQ.
Une correction dans le DEQ ou dans le DCX est meilleure que pas de correction du tout.

 

Avec la correction de la phase acoustique, vous n'êtes plus limité au niveau des pentes de filtrage.
Je ne conseillerai qu'un type de filtre, le Linkwitz-Riley à 24 dB/octave qui est celui que j'utilisais.
Coupure à 140 et à 2700 Hz.
Ce choix permet de brancher tous les haut-parleurs en phase, et d'avoir une réponse en coïncidence confondue avec la réponse dans l'axe.
Cela fait des années que l'on nous explique qu'avec un filtre à 12 ou 18 dB/octave le médium se branche en opposition de phase.
Mesurez donc la réponse sur une impulsion et regardez la catastrophe.
Pour faire une analogie, allez expliquer aux coureurs d'un relais quatre fois 100 m que l'un d'entre eux doit partir en sens inverse...
Le problème vient d'une analyse des filtres faite au milieu d'un train de sinusoïde, au lieu de le faire sur la première demi-sinusoïde.
L'étude est juste, mais ne s'applique pas à la restitution musicale qui n'est faite que d'impulsions.

Pentes de coupure raides, correction en amplitude et phase acoustique, et vous avez un résultat objectif qui n'offre plus de prise à la critique.
Attention c'est un pacage complet et indissociable.

 

Un grand merci pour votre visite. --- Retour direct en haut de la page ---

Logo Dôme acoustique

Un grand-père facétieux disait à ses petits enfants que le grand truc blanc tout en haut du Puy-de-Dôme était un thermomètre géant : Quand il deviendra tout rouge il faudra vite se sauver, parce que le volcan va se réveiller !!!

Malgré les apparences, ce site internet n'est que celui d'un amateur passionné auvergnat.
"Amateur" doit être compris dans le sens "non professionnel", dans l'aspect financier de l'approche : Je ne vis pas des revenus de cette passion.
"Amateur" doit être compris dans le sens ou rien ne m'oblige à vous répondre, si vous êtes désagréable. C'est rare, mais le cas arrive de temps en temps.

Il y a un savoir-vivre élémentaire qui consiste à demander l'autorisation avant de reprendre tout ou partie de ce qui est écrit dans ce chapitre.
Je vous donnerai l'accord, demandez-le simplement pour être en règle. Sont exclues les demandes extravagantes, les demandes de copie de ma base de données haut-parleurs.


Contrôle de validation W3C du code HTML 5 de la page, copiez l'adresse de la page avant de cliquer sur le lien.
Contrôle de validation W3C des CSS de la page, copiez l'adresse de la page avant de cliquer sur le lien.
Ce sont deux outils de contrôle pour le webmaster du site Dôme Acoustique, c'est inutile pour les utilisateurs.
Avoir le lien dans chaque page est plus simple pour les retrouver.