Page affichée à 14:33:36
samedi 18 mai 2024

Ce site n'utilise pas de cookie.
logo7 Dôme acoustique Compteur pour tout le site : 14 246 042

Nombre actuel de lecteurs : 85.
Faire
un don
par
PayPal
Le site de Dominique, un amateur passionné

 

1-3-3-2 : Mesure MMM

Mise à jour : 7 juillet 2023, Antimode 11.

 

Ce qu'est la mesure MMM ?

En anglais c'est : "Moving Mic Measurement".
La traduction Google est : "Mesure Micro Mobile".
En bon Français, c'est une mesure en déplaçant lentement le micro à la main autour du point d'écoute, c'est une moyenne des mesures aux différentes positions balayées par le micro.

 

Quand fait-on cette mesure ?

Cette mesure ne permet pas d'avoir une phase acoustique exploitable, parce que les enceintes sont mesurées de trop loin.
La mesure MMM se fait dans un deuxième temps, après avoir mesuré à courte distance l'enceinte, après avoir corrigé la réponse et la phase acoustique à courte distance.

Les corrections de la première mesure à courte distance se font à phase minimum, parce que c'est l'enceinte seule qui est corrigée.
Les corrections de la mesure MMM au point d'écoute se font à phase minimum, comme toutes les corrections.

 

Comment fait-on cette mesure ?

Au niveau du logiciel de mesure, ARTA pour moi, c'est une mesure en bruit rose pour pouvoir intégrer les différentes positions du micro.

Vous commencez la mesure avec le micro au point d'écoute.
Vous lancez la mesure sur le PC, et quand le bruit rose est émis par les enceintes vous allez derrière les enceintes.
Vous prenez le micro à la main pour balayer l'espace autour du point d'écoute :

  • Une sphère de 50 cm autour du point d'écoute, pour prendre les variations de la position de la tête.
  • 1 m à droite et à gauche du point d'écoute.
  • 50 cm devant et derrière le point d'écoute.
  • 50 cm au-dessus et au-dessous du point d'écoute.
  • À raz du sol, moins de 10 cm, pour vérifier si cela supprime le trou dans la réponse.

J'ai indiqué 3 positions principales, à droite et à gauche, devant et derrière, au-dessus et au-dessous.
Un point le plus éloigné est à droite, devant et au-dessus.
Un autre point le plus éloigné est à gauche, derrière et au-dessous.
Balayez l'espace entre tous les points indiqués, nous allons corriger la réponse moyenne, la plus juste, la plus représentative.

Certains points sont inaccessibles en fonction de la configuration de votre salle d'écoute.
Par exemple derrière le point d'écoute si votre canapé ou votre fauteuil sont plaqués contre le mur arrière.
Même si vous pouvez passez le micro derrière votre canapé ou fauteuil, de point derrière le point d'écoute et en bas n'est pas pertinent, parce que caché par le canapé ou le fauteuil.

Faites preuve de bon sens en baladant votre micro : Il doit "voir" l'enceinte mesurée tout le temps...
J'ai employé le terme "voir" et pas "entendre" parce que derrière votre canapé ou fauteuil le micro entendra encore l'enceinte à niveau sonore réduit sans la voir.
Si le niveau sonore est réduit localement par un obstacle, la mesure ne sera pas bonne...

Quand vous avez fini de balayer l'espace, vous remettez le micro au point d'écoute, et vous arrêtez la mesure.

 

Combien de temps dure la mesure ?

Le temps de tout balayer en passant par les points indiqués et entre les points avec un déplacement lent, 1 à 2 minutes environ.
La mesure MMM est une intégrale en fonction du temps.

 

Intérêt de la mesure MMM :

Il n'est pas possible de mesurer directement au point d'écoute, parce que vous n'obtenez pas de phase mesurée ou d'excess phase utilisable.
La mesure à courte distance, qui permet de corriger l'excess phase, n'est pas totalement représentative de ce qui se passe au point d'écoute.

L'intérêt de la mesure MMM, que vous faites dans un deuxième temps, et de capter ce qui se passe au point d'écoute et autour du point d'écoute.
C'est une intégration de la mesure à toutes les positions du micro obtenues pendant le balayage.
Un accident ponctuel à une position précise sera noyé dans la moyenne, vous n'aurez pas envie de faire une correction pointue pour corriger l'accident ponctuel que vous ne verrez pas de toute façon...

 

Mesures MMM avec ARTA :

Commencez par lancer ARTA.

image883.jpg

 

Appuyez sur FR1.

image884.jpg

 

Appuyez sur la flèche rouge, allez déplacer le micro dans l'espace autour du point d'écoute, puis appuyez sur le carré rouge qui remplace la flèche rouge, enfin appuyez sur le bouton IMP.
L'impulsion s'affiche, comme ci-dessous (souvent en moins bien si vous êtes en multivoies).

impulsion1.jpg

 

Traitez l'impulsion avec les traits jaune et rouge, pour fenêtrer la réponse en fonction de votre besoin.
Le chapitre Garder la partie utile de l'impulsion vous l'explique dans le détail et pas par pas.

Pour une correction dans le grave, il faut une fenêtre de :

  • 40 ms pour une réponse jusque 25 Hz.
  • 50 ms pour une réponse jusque 20 Hz.
  • 63 ms pour une réponse jusque 16 Hz.
  • 80 ms pour une réponse jusque 12.5 Hz.
  • 100 ms pour une réponse jusque 10 Hz.

Vous n'aurez jamais une phase mesurée, ou un excess phase, exploitable à partir d'une mesure MMM au point d'écoute.
Vous aurez aussi un trou dans la réponse "vers" 100 Hz, ne corrigez pas le trou, comme c'est expliqué dans le chapitre les erreurs pendant la mesure.

 

Inconvénients de la mesure MMM :

Si vous comparez plusieurs mesures, par exemple à 20 cm, à 86 cm et au point d'écoute, la mesure la plus accidentée sera celle au point d'écoute, parce que cette mesure capte beaucoup plus de réflexions sur les murs, le sol et le plafond.
Ces réflexions arrivent décalées dans le temps par rapport au signal direct qui vient du haut-parleur.
Ces réflexions se traduisent par des pics et des creux dans la réponse, pics et creux qui n'existent pas dans la mesure à plus courte distance.

La courbe verte est la mesure à 20 cm, lissage en 1/2 octave.
La courbe bleue est la mesure à 86 cm, lissage en 1/2 octave. Notez le trou entre 50 et 200 Hz avec la réflexion sur le sol en opposition de phase.
La courbe rouge est la mesure MMM au point d'écoute, lissage en 1/12 octave, avec le creux entre 50 et 200 Hz bouché par la courbe bleue lissée en 1/12 octave.

superposition des mesures à 20 cm, à 86 cm, et MMM au PE

 

  • Les accidents dans la réponse du signal direct sont à corriger.
  • Les accidents dans la réponse du signal réfléchi ne peuvent pas, ne doivent pas, être corrigées, les réflexions arrivent à vos oreilles un peu plus tard.

Lorsque vous voyez sur la mesure un pic ou un creux, vous ne connaissez pas ce qui est dû au signal direct de ce qui est dû au signal réfléchi.

La solution de correction consiste à prendre chaque pic ou chaque creux un par un, et à réduire leur hauteur avec une troncature.
Ce sont les comparaisons à l'écoute qui choisissent la bonne valeur de la troncature, valeur différente pour chaque pic et chaque creux.
C'est long à faire, mais cela marche très bien, avec un bon gain à l'écoute par rapport à la correction directe de la mesure MMM.

En vert c'est la mesure MMM, en rouge ce sont les troncatures, en jaune pâle ce sont les parties enlevées.
Le creux à 530 Hz reste, la troncature n'a pas été validée à l'écoute...
Vers 7000 Hz, je ne sais pas encore ce qu'il faut.

Mesure MMM avec troncature

 

Je dois rappeler que j'avais de meilleurs résultats à l'écoute en corrigeant directement la réponse MMM qu'en corrigeant la réponse à 86 cm, même en comblant le creux entre 50 et 200 Hz.
Le traitement, avec une troncature, des pics et des creux, a apporté un gain à l'écoute supplémentaire, avec la satisfaction d'avoir fait les choses "le moins mal possible".

Prenez un pic dans la réponse, pic composé d'une partie sur le signal direct et d'une partie sur le signal réfléchi.
Si vous atténuez la partie du pic du signal direct, vous atténuez aussi la partie sur le signal réfléchi, puisqu'il ne peut pas y avoir de signal réfléchi sans signal direct.
Même s'il n'est pas possible de corriger le signal réfléchi, la bonne correction du signal direct aura des répercussions favorables sur le signal réfléchi.

Pour limiter encore plus le signal réfléchi, il faut passer par le traitement acoustique de la pièce d'écoute.

 

À essayer :

La correction à partir de la mesure MMM "brute" au point d'écoute est meilleure que la correction à partir de la mesure à 86 cm.
Mais la correction demande idéalement de chercher à l'écoute si la troncature des pics et creux n'est pas encore meilleure, ce qui a été le cas chez moi.

Il faudrait essayer des corrections à partir de la mesure MMM brute réalisée entre le haut-parleur et le point d'écoute.
Par exemple à 50 cm en avant du point d'écoute, puis à 100, 150, 200 cm.
Une fois un optimum trouvé, essayer avec un pas plus fin, de 10 cm par exemple.

Ce ne sera sans doute pas aussi idéal qu'une série de troncatures, mais c'est à coup sûr plus facile et plus rapide à faire.
Je n'ai aucune idée de ce que ça peut donner en pratique.
Par rapport à l'absence totale de solutions réalistes sur les forums, une idée à essayer, même non testée par mes soins, c'est mieux que rien...

 

Correction dans REW pour rePhase :

Même si ce n'est pas le chapitre pour en parler, voici les corrections calculées en une fois par REW, pour une utilisation dans rePhase, avec la courbe cible à 2 pentes qui me convient le mieux.

Correction dans REW pour rePhase

 

Un grand merci pour votre visite. --- Retour direct en haut de la page ---

Logo Dôme acoustique

Un grand-père facétieux disait à ses petits enfants que le grand truc blanc tout en haut du Puy-de-Dôme était un thermomètre géant : Quand il deviendra tout rouge il faudra vite se sauver, parce que le volcan va se réveiller !!!

Malgré les apparences, ce site internet n'est que celui d'un amateur passionné auvergnat.
"Amateur" doit être compris dans le sens "non professionnel", dans l'aspect financier de l'approche : Je ne vis pas des revenus de cette passion.
"Amateur" doit être compris dans le sens ou rien ne m'oblige à vous répondre, si vous êtes désagréable. C'est rare, mais le cas arrive de temps en temps.

Il y a un savoir-vivre élémentaire qui consiste à demander l'autorisation avant de reprendre tout ou partie de ce qui est écrit dans ce chapitre.
Je vous donnerai l'accord, demandez-le simplement pour être en règle. Sont exclues les demandes extravagantes, les demandes de copie de ma base de données haut-parleurs.


Contrôle de validation W3C du code HTML 5 de la page, copiez l'adresse de la page avant de cliquer sur le lien.
Contrôle de validation W3C des CSS de la page, copiez l'adresse de la page avant de cliquer sur le lien.
Ce sont deux outils de contrôle pour le webmaster du site Dôme Acoustique, c'est inutile pour les utilisateurs.
Avoir le lien dans chaque page est plus simple pour les retrouver.