logo7 Compteur pour tout le site : 9 492 489
 
Nombre actuel de lecteurs : 51

 

Installation pratique

Mise à jour : 28 novembre 2020.


Une partie d'un devis d'installation sont des frais de main d'oeuvre, assez élevé.
Beaucoup d'entre vous sont assez bricoleur pour faire l'installation eux même.
Quelques photos montrent les astuces pratique.


Branchement hydraulique :

image861.jpg

Tout bricoleur saura fixer la chaudière au mur avec 4 vis et chevilles adapté au mur et à la taille des trous.

Les flexibles et les raccords trois pièces sur les tuyaux sont très simples d'installation, et permettent de ne pas être trop précis sur la partie cuivre de l'installation.
Il existe des raccords trois pièces à olive ou à joint caoutchouc. Je préfère de loin les second.

La chaudière est installée trop haut par rapport aux tuyaux cuivre : Le flexible devrait faire idéalement un simple coude à 90°.
Le rayon de courbure serait plus grand.
Même dans mon cas, pas idéal, tout fonctionne très bien.

Le robinet sert pour le remplissage, ou pour les appoint d'eau : Je viens avec un tuyau souple de jardin pour cela, 1 fois par an pas plus.
Ne laissez pas votre circuit de chauffage branché sur le circuit d'eau sanitaire.
Si votre fournisseur d'eau la coupe, vous allez boire l'eau de vos radiateurs. Beurk !!!
Vous allez me dire que votre vieille installation de chauffage au fuel ou au gaz est branché en direct sur l'eau sanitaire.
Oui, mais les normes ont changées depuis.
Donc ne le refaites pas...


Branchement électrique :

image862.jpg

Trois gaines sont fixées sur le coté : Une pour la puissance, une pour le délesteur, une pour le thermostat qui arrive maintenant chez moi par l'autre coté.
La différence de section entre le câble de puissance et celui du délesteur est bien visible.


image863.jpg

Il est parfaitement visible sur la photo que les bornes de puissance, les 5 les plus à gauche, sont plus grosse que les bornes de télécommande.

Les 3 conducteurs de puissance, bleu, noir et vert jaune sont bien visible.
Notez la présence d'une barre de cuivre aux milieu des bornes L1, L2 et L3. J'ai un branchement 240 V monophasé.
Les deux fils bleu et marron viennent du contact sec du thermostat d'ambiance.
Les deux fils noirs viennent du délesteur.

Pour connaitre la position des bornes sur votre chaudière, utilisez le schéma électrique livré avec.
Ne vous trompez pas sur la taille des fils de puissance. Suivez les indications du schéma électrique de votre chaudière.


Au niveau du compteur EDF :

image864.jpg

C'est un boîtier complet qui a été installé, avec 2 gros fusibles pour la chaudière, un disjoncteur différentiel 30 mA que la maison n'avait pas, et le délesteur.
En cas de surconsommation, le délesteur permet de couper l'une des deux résistances de la chaudière. Madame à 6 kW pour sa cuisine, et la maison 6kW pour le chauffage...
Marche t'il chez moi ?
Sans doute car ça n'a jamais disjoncté, ou alors je ne m'en suis jamais rendu compte...


Ou placer le thermostat de régulation ?

Quelque soit le type de chauffage que vous avez, fuel, gaz, central électrique, pompe à chaleur, etc..., les problèmes du choix du bon emplacement du thermostat de régulation sont les même.
Cette partie a été commencée dans les années 2000, sur l'expérience de mon chauffage central électrique.
La mise à jour intègre mon expérience avec mon chauffage central au gaz aujourd'hui en 2020, ce qui du point de vu du thermostat d'ambiance ne change rien.

image159.jpg

Ou placer le thermostat de régulation ?
Chez vous, je ne sais pas...
A défaut de vous dire où il faut le placer, je peux argumenter sur les lieux qui ne conviennent pas.

  • L'entrée de la maison.
    Parce qu'il y a une porte qui donne sur l'extérieur, porte qui peux rester ouverte quelques minutes ou plus.
    Pendant ce temps le thermostat voit du froid, et commande le chauffage à fond alors que les autres pièces sont chaudes.
     
  • Le séjour.
    C'est pourtant un endroit qui semble logique.
    Si vous recevez du monde, par exemple pendant les fêtes, vous allez chauffer la pièce car une personne c'est environ 100 W.
    Le thermostat va arrêter le chauffage.
    Quand vous monterez dans les chambres, il fera froid. Très froid...
    (100 W = 100 Joules/s. 100 * 86400 = 8640000 Joules/jour. 8640000 / 4.18 = 2067000 cal = 2070 kcal/jour c'est à dire une portion "règlementaire".
    Merci à Olivier, prof de physique, pour la démonstration.)
     
  • La cuisine.
    Qui est par définition une pièce à température variable quand vous cuisinez.
     
  • La salle de bain ou la salle d'eau.
    Qui doivent rester les pièces les plus chaudes de la maison, avec un grand radiateur.
    Personne ne se plaindra d'avoir 2 à 4° de plus dans cette pièce, en sortant de la douche ou du bain...

L'idéal est une pièce qui ne voit pas le soleil, pour ne pas être perturbé.
Un couloir est idéal, une cage d'escalier, une pièce genre bureau ou chambre au nord, dont la porte reste ouverte avec le reste de la maison.
Pour le chaugage central électrique, j'avais retenu après essais mon sous sol totalement enterré, après avoir essayé entrée, séjour, mais pas la cuisine.

Pour mon chauffage central au gaz, aujourd'hui en 2020, j'ai placé le thermostat de régulation dans un couloir non chauffé qui ne voit pas le soleil, à proximité de deux chambres et d'une salle de bain dont on laisse les portes ouvertes.
Cet emplacement nous assure un bon confort dans les autres pièces, la prise de température est "juste".


Robinet thermostatique sur certains radiateurs :

Quelque soit le type de chauffage que vous avez, fuel, gaz, central électrique, pompe à chaleur, etc..., la mise en place de robinets thermostatique répond à la même logique.
Cette partie a été ajoutée en 2020.

J'ai réglé le thermostat d'ambiance pour avoir la température souhaitée dans le séjour : 21°, avec l'age on devient plus sensible au froid...
En déplaçant un thermomètre dans les autres pièces, principalement les chambres, je me suis rendu compte qu'il y faisait trop chaud de 2 ou 3°.
La raison vient d'un circuit de chauffage mal équilibré, avec le séjour au bout de la maison.
Une tentative d'équilibrage, avec le robinet pointeau au pied de chaque radiateur des chambres, n'est pas suffisant.
Le robinet d'ouverture / fermeture en haut de chaque radiateur est incapable de faire cette fonction d'équilibrage.

J'ai fait ajouter, sur les radiateurs des 4 chambres, un robinet thermostatique à la place du robinet d'ouverture / fermeture.
Ce robinet ferme la circulation d'eau du radiateur quand la température de consigne réglée sur le robinet est atteinte.
Avec un bon réglage du robinet, vous pouvez avoir 19 ou 20° dans les chambres, et 21° dans le séjour, avec la même installation de chauffage.

Le réglage d'un robinet thermostatique est très simple, vous commencez à placer un thermomètre dans la pièce.
Au bout de quelques heures :

  • Si la température lue sur le thermomètre est trop élevée, vous baissez la température de consigne sur le robinet thermostatique.
  • Si la température lue sur le thermomètre est trop faible, vous augmentez la température de consigne sur le robinet thermostatique.

Vous attendez plusieurs heures pour retoucher un réglage, les changements ne sont pas instantanés.
Cette méthode marche aussi très bien pour régler un thermostat de radiateur électrique.
Dans les deux cas on se moque pas mal de la valeur lue sur le robinet thermostatique, ou du thermostat du radiateur électrique : Ce que nous voulons c'est la bonne température sur le thermomètre de contrôle, celui que vous baladez partout dans la maison.
Quand c'est réglé, vous ne touchez plus à rien...

Une personne agée est suceptible de vous dire : "ça ne marche pas le radiateur n'est pas chaud !!!"
Si vous avez la température voulue sur le thermomètre de contrôle, peut importe que le radiateur soit chaud ou froid, vous avez la bonne température.
Avec des gens qui ne sont pas technique, le message à parfois du mal à passer...
Avec des gens qui ont un raisonnement en "tout ou rien" il est mission impossible d'expliquer une régulation optimale tout en finesse !!!

 

Un grand merci pour votre visite. --- Retour direct en haut de la page ---

Logo Dôme acoustique

Un grand père facécieux disait à ses petits enfants que le grand truc blanc tout en haut du Puy de Dôme était un thermomètre géant : Quand il deviendra tout rouge il faudra vite se sauver, parce que le volcan va se réveiller !!!

Malgré les apparences, ce site internet n'est que celui d'un amateur passionné Auvergnat.
"Amateur" doit être compris dans le sens "non professionnel", dans l'aspect financier de l'approche : Je ne vis pas des revenus de cette passion.
"Amateur" doit être compris dans le sens ou rien ne m'oblige à vous répondre, si vous êtes désagréable. C'est rare mais le cas arrive de temps en temps.

Il y a un savoir vivre élémentaire qui consiste à demander l'autorisation avant de reprendre tout ou partie de ce qui est écrit dans ce chapitre.
Je vous donnerai l'accord, demandez-le simplement pour être en règle. Sont exclues les demandes extravagantes.

Valid HTML 4.01 Transitional